Pourquoi les stars hollywoodiennes quittent-elles Twitter?

PEOPLE De plus en plus de «people» quittent le réseau social qu'ils utilisaient pourtant avec ardeur il n'y a pas si longtemps...

Bérénice Dubuc

— 

Twitter, le roi du micro-blogging
Twitter, le roi du micro-blogging — Twitter.com

Twitter est-il déjà has been? Plusieurs people d’Hollywood ont récemment supprimé leur compte sur le site de micro-blogging. Ainsi, Courtney Love a clôturé ses comptes mardi, tout comme l’a fait – de façon très remarquée - samedi la jeune Miley Cyrus, qui a même composé un morceau de rap pour l’occasion. La chanteuse et comédienne a expliqué qu’elle en avait assez que les sites d’informations reprennent toutes les infos qu’elle donnait sur son compte. En juillet dernier, déjà, le leader du groupe de rock Nine Inch Nails, Trent Reznor, notoirement geek, pépiait sur le site pour la dernière fois. Quant à la chanteuse Lily Allen, elle a fait ses adieux à Twitter le 28 septembre, date à laquelle elle écrivait: «Je suis une neo-luddite, au revoir.»
 
Cependant, pour la veuve de Kurt Cobain, la petite histoire twitterienne va plus loin: en mars dernier, elle est devenue la première personnalité à être poursuivie pour diffamation après un twitt assassin à l’encontre du créateur Dawn Simorangkir.
 
De Twitter au tribunal
 
De même, la guerre entre Demi Moore et Perez Hilton qui a eu lieu début septembre par twitts interposés pourrait se finir devant la justice: l’un et l’autre chercheraient comment attaquer. L’altercation a commencé après que le bloggeur a posté sur son compte une photo de Tallulah, la fille de 15 ans de Demi Moore et Bruce Willis, sur laquelle on entrevoit sa poitrine, en critiquant l’éducation qu’elle a dû recevoir pour s’habiller ainsi. Demi Moore a riposté en 140 caractères: «Clairement Perez Hilton ne prend pas au sérieux les lois contre la pornographie». Perez Hilton lui a alors rétorqué qu’elle était «celle qui enfreint la loi avec ses allégations diffamatoires, inexactes et stupides», et s’est ensuite tourné vers Ashton Kutcher, le compagnon de l’actrice: «Votre femme a-t-elle oublié de prendre ses médicaments pour la ménopause? Vous devriez la garder sous contrôle».
 
Pour le moment, les personnes visés par de telles plaintes sont tranquilles: ce qui peut ou non se dire sur Twitter n’est pas régi par la loi américaine. Courtney Love a tout de même plutôt intérêt à faire partager son expérience malheureuse à sa fille, Frances Bean Cobain, qui a violemment attaqué la sœur de Lindsay Lohan, Ali.