Polanski devrait rester en prison

PEOPLE Le ministère suisse de la Justice est contre une libération provisoire...

Sa. C.

— 

Roman Polanski le 19 février 2009 à Potsdam.
Roman Polanski le 19 février 2009 à Potsdam. — H. HANSCHKE

C’est mal parti pour Roman Polanski. Alors que le cinéaste et ses avocats attendent toujours sa libération provisoire, le ministère suisse de la Justice s’est opposé cette demande, mardi. «Nous avons demandé hier (lundi) au Tribunal pénal fédéral de Bellinzone de rejeter le recours de M. Polanski», a expliqué Folco Galli, un porte-parole du ministère suisse.
 
«L'argument principal est que nous sommes persuadés qu'il existe un grand danger de fuite» en dehors du territoire suisse, a-t-il ajouté. Il faut dire que Roman Polanski s’était enfui des Etats-Unis en 1978, en plein procès pour «relations sexuelles illégales» avec une mineure âgée de 13 ans.
 
Si le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone suit le ministère, le cinéaste, interpellé le 26 septembre dernier à Zurich, restera en prison jusqu’à ce que les Etats-Unis demandent formellement son extradition, ce qu’ils n’ont pas encore fait. Ils ont jusqu’au 25 novembre pour se manifester.
 
Que pensez-vous de l’affaire Polanski? Les Etats-Unis doivent-ils l’extrader? Venez en débattre en cliquant ici.