Carlabrunisarkozy.org, ça marche

INTERNET Le site de la Fondation de la première dame fonctionne ce mardi matin et on n'est pas au bout de ses surprises...

Catherine Fournier

— 

Capture d'écran du site Web de Carla Bruni Sarkozy carlabrunisarkozy.org, lancé le 5 octobre 2009.
Capture d'écran du site Web de Carla Bruni Sarkozy carlabrunisarkozy.org, lancé le 5 octobre 2009. — carlabrunisarkozy.org

A peine lancé lundi, le site web de Carla Bruni-Sarkozy avait planté sous l'afflux des connexions et était tout juste accessible quelques minutes dans la soirée. Ce mardi matin, on peut enfin naviguer tranquillement pour découvrir le monde virtuel de la première dame et sa fondation.

Un design soigné

Sur ce plan, rien à voir avec le site de Ségolène Royal, Desirs d'avenir. Couleurs pastels, lignes épurées, outils de navigation intuitifs... Le site Carlabrunisarkozy.org est clairement placé sous le signe d'une génération connectée et branchée. Avec une élégance très «magazine féminin», les références à l'appartenance de Carla Bruni-Sarkozy au monde culturel sont nombreuses. Une interview du «créateur de mode» Jean-Paul Gaultier figure en bonne place sur la page d'accueil.

Un site très «Carla Bruni»


Si ce site est consacré aux activités humanitaires de l'épouse de Nicolas Sarkozy, il s'attarde aussi beaucoup sur l'épouse en question. Galerie de photos, portrait... Carlabrunisarkozy.org est une belle vitrine pour l'ex-mannequin et chanteuse.

Des clins d'oeil aux médias et à l'opposition

A gauche de la page d'accueil, on trouve un lexique de A à Z qui mêle les références artistiques, humanitaires, médiatiques et politiques. A la lettre B, on trouve ainsi le mot «bling-bling» et cette question: «Nicolas Sarkozy, président "bling-bling"? Vu le nombre de unes qui lui sont consacrées, le bling-bling semble déteindre sur les rotatives. Le nom de Nicolas Sarkozy fait énormément vendre de papier.» Une petite dose d'autodérision, histoire de prendre le contre-pied des critiques. Tests ADN, Journal de Carla Bruni (du nom de la rubrique du journal Le Canard Enchaîné), «Mon mari»... Tout y passe.

L'activité de la fondation

Quand même, on apprend que les premiers projets de la fondation devraient voir le jour dès le mois de novembre 2009. Au programme, le soutien d’initiatives en faveur de l’accès des jeunes des zones les plus défavorisées aux meilleures formations artistiques et culturelles. Un onglet est également consacré au Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme dont Carla-Bruni Sarkozy est ambassadrice.

Et vous, que pensez-vous du site de la première dame? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous...