John Travolta témoin dans une affaire d'extorsion aux Bahamas

PEOPLE Deux personnes ont tenté de profiter de la mort du fils de l'acteur...

B.D.

— 

 Jett et John Travolta en 2004
 Jett et John Travolta en 2004 — WENN/SIPA

John Travolta est de retour à Nassau, aux Bahamas, pour la première fois depuis la mort de son fils Jett, survenue en janvier dernier. Il doit témoigner ce mardi dans le cadre d’un procès pour extorsion liée à ce décès.

Jett Travolta, 16 ans, avait été retrouvé mort au matin du 2 janvier 2009 dans la salle de bain de la villa que sa famille avait louée pour les fêtes de fin d’année sur l’île de Grand Bahama. Quelques semaines après le drame, Tarino Lightbourne, un des ambulanciers qui a transporté le corps de Jett Travolta à l’hôpital, a tenté d’extorquer 25 millions de dollars (près de 17 millions d’euros) à la famille en deuil, les menaçant de dévoiler au public un document révélant le déroulement des événements du 2 janvier 2009. L’urgentiste aurait reçu l’aide de son avocate, Pleasant Bridgewater, pour mettre son plan à exécution.

Les deux maître-chanteurs présumés ont été arrêtés en janvier dernier, et ont plaidé non coupable. Ils ont été libérés sous caution d'un montant de 50.000 dollars chacun (près de 34.000 euros) en l’attente de leur procès.

John Travolta est le premier des quatorze témoins qui seront entendus au cours de ce procès, qui doit durer plus de trois semaines.