George Clooney va aider Matt Damon à être l'homme le plus sexy

PEOPLE L'acteur a affirmé: «Je vais l'entraîner et avec un peu de chance...»

Avec agence

— 

George Clooney et Matt Damon le 6 juillet 2007 à Chicago.
George Clooney et Matt Damon le 6 juillet 2007 à Chicago. — WENN/SIPA

L'acteur George Clooney joue les Baby-sitter mais aussi les coahs. Il a juré vendredi d'aider son ami Matt Damon à se remettre en forme pour reconquérir le titre de «l'homme le plus sexy vivant». «Matt est en vive compétition avec Brad (Pitt) et moi-même, alors que Brad et moi avons eu ce titre de l'homme le plus sexy deux fois chacun. Matt ne l'a eu qu'une seule fois et je pense que c'est faute à pas de chance», a avancé Clooney. «Je l'ai vu récemment et il devra travailler dur pour se remettre à niveau», a affirmé l'acteur. «Mais je vais travailler avec lui et il fera une bonne campagne cette année».

 
Damon a grossi pour un film

Le magazine People a offert à Damon la couronne de sex symbol masculin en 2007 pour ses yeux bleus perçants et sa décontraction. Mais l'acteur a ensuite grossi de près de 15 kilos, se nourrissant de pizzas et de bière, pour endosser le rôle d'un délateur dans le film «The Informant !» et c'est ainsi que Clooney l'a vu la dernière fois. En fait, il a maigri depuis.

Clooney et Pitt ont tous deux obtenu le titre en question à deux reprises, le premier en 1997 et 2006, le second en 1995 et 2000. Ils ont fait ouvertement campagne pour Damon dans le passé. Mais l'année dernière People a choisi Hugh Jackson. «Matt a été fortement irrité par cette affaire de Jackson», a remarqué Clooney. «Mais je vais l'entraîner et avec un peu de chance...»

Clooney est apparu à Toronto, où une triple polémique fait rage, avec un pansement sur une main, ayant accidentellement claqué une portière de voiture sur elle. Il devait faire la promotion de son film «Men Who Stare at Goats», portant sur un programme secret de l'armée américaine basé sur des concepts New Age et devant par exemple apprendre aux soldats à tuer des chèvres d'un regard.