La top-modèle assassinée identifiée par ses implants mammaires

PEOPLE L'ex compagne de Ryan Alexander Jenkins a été retrouvée dans un état de mutilation avancé...

20minutes.fr

— 

Jasmine Fiore, 28 ans, a été retrouvée morte samedi 15 août 2009. Son ex mari, Ryan Jenkins, a été inculpé de meurtre et est activement recherché par les polices américaine et canadienne.
Jasmine Fiore, 28 ans, a été retrouvée morte samedi 15 août 2009. Son ex mari, Ryan Jenkins, a été inculpé de meurtre et est activement recherché par les polices américaine et canadienne. — MT3/WENN.COM/SIPA
>> Attention, cet article contient des détails qui peuvent choquer les lecteurs >>

L'information est sordide. Le corps de Jasmine Fiore, 28 ans, retrouvé dans une benne à ordures de Buena Park, à 45 km au sud-ouest de Los Angeles, a été furieusement mutilé. Ses dents et ses ongles ont été arrachés, probablement pour empêcher son identification selon la police. Pire, la mutilation de la victime était telle qu'il a fallu recourir aux numéros de série de ses implants mamaires pour parvenir à l'identifier, relate le Huffington Post. D'après le site internet du magazine People, la jeune femme était mannequin pour Playboy et des hôtels de Las Vegas (Nevada, ouest).

Vendredi, les autorités américaines ont annoncé qu'elles offraient 25.000 dollars à toute personne pouvant aider à retrouver Ryan Alexander Jenkins, 32 ans, qui a participé à plusieurs émissions de téléréalité aux Etats-Unis — dont «Megan wants a millionaire» («Megan veut un millionnaire») et qui est soupçonné d'avoir assassiné son ex-compagne.

Selon la mère de Jasmine Fiore, Lisa Lepore, le jeune homme n'était que le compagnon de sa fille. Des médias locaux affirment cependant que le couple s'était marié à Las Vegas après s'être rencontré dans la capitale du jeu.

Chasse à l'homme

Activement recherché par les polices américaine et canadienne, «M. Jenkis est considéré comme dangereux, peut-être armé, et a les moyens financiers de se cacher n'importe où dans le monde», a déclaré vendredi le procureur du comté d'Orange, Tony Rackauckas.

Le jeune homme aurait rejoint le Canada depuis l'Etat américain côtier de Washington, et la police canadienne a précisé vendredi dans un communiqué qu'elle «prenait désormais la direction de l'enquête sur Ryan Jenkins», tout en précisant que l'assassin présumé restait introuvable.

Jenkins a déjà eu affaire à la justice. En 2006, notamment, il avait été reconnu coupable d'avoir agressé sa compagne de l'époque.