La cuisinière de Michael Jackson sort de son silence

PEOPLE Dans une interview, elle se souvient du jour où le chanteur est mort...

Sa. C.

— 

Michael Jackson aux Bambi Awards en Allemagne, en 2002.
Michael Jackson aux Bambi Awards en Allemagne, en 2002. — KERTEN/PEOPLE IMAGE/SIPA

En un cri, la cuisinière de Michael Jackson a compris qu’il se passait quelque chose d’anormal, ce 25 juin 2009. Kai Chase a raconté mercredi comment s’était déroulée la journée de la mort du chanteur.
 
Bouteilles d’oxygène
 
Dans un entretien accordé à l’agence Associated Press, elle explique que le Dr Conrad Murray, suspecté d’être le responsable de l’injection qui aurait coûté la vie à Michael Jackson, arrivait habituellement entre 21h et 21h30 et montait directement dans la chambre de la star. Puis il passait la nuit au domicile du chanteur, lui apportant même son petit-déjeuner, avant de partir. Kai Chase affirme également que le médecin redescendait chaque matin de la chambre avec des bouteilles d’oxygène. Un point sur lequel elle n’a jamais posé de question, assure-t-elle.
 
Une routine bien huilée qui prend fin le 25 juin. Ce jour-là, Kai Chase ne voit pas le médecin redescendre de la chambre. «J’ai commencé à préparer le déjeuner et j’ai regardé mon portable, il était midi. Vers 12h05 ou 12h10, le Dr Murray a dévalé les escaliers en criant: «Allez chercher Prince (le fils aîné du chanteur, ndlr)! Il criait très fort, a-t-elle décrit. J’ai couru jusqu’à la pièce où les enfants jouaient. Prince s’est précipité à la rencontre du Dr Murray et, à ce moment, vous pouviez sentir que l’atmosphère avait changé dans la maison.» La tristesse des enfants achève de la convaincre. «J’ai marché jusqu’au hall et j’ai vu les autres enfants. La fille pleurait. J’ai alors vu les équipes médicales monter l’escalier.»

Prières
 
Kai Chase se souvient avoir prié en compagnie des enfants de Michael Jackson, de la nounou et de la femme de ménage. Le chanteur évacué vers l’hôpital, vers 13h30, les gardes de sécurité leur ont demandé de quitter la propriété. A aucun moment elle n’a songé au pire. Deux jours plus tôt, Michael Jackson lui aurait confié qu’il se sentait prêt à partir pour Londres, où il devait entamer une série de cinquante concerts.