Kiefer Sutherland ne sera pas poursuivi

JUSTICE Aucune charge pour agression ne sera finalement retenue contre l'acteur à New York, car sa victime supposée ne veut pas coopérer avec les enquêteurs...

B.D.
— 
L'acteur Kiefer Sutherland (D) quitte le commissariat de New York où il s'était constitué prisonnier, le 7 mai 2009.
L'acteur Kiefer Sutherland (D) quitte le commissariat de New York où il s'était constitué prisonnier, le 7 mai 2009. — REUTERS/ERIC THAYER

Le héros de «24 heures chrono» peut tourner tranquillement la suite de ses aventures. La porte-parole du procureur de Manhattan a annoncé mardi que les charges qui pesaient contre Kiefer Sutherland avaient été levées. La victime présumée de l’agression, le designer Jack McCollough, a refusé de coopérer avec la justice.


L’acteur avait provoqué une bagarre dans un nightclub le 4 mai dernier, après le gala du Metropolitan Museum Costume Institute. Il aurait donné un coup de tête au couturier et lui aurait cassé le nez, après que celui-ci a frappé Brooke Shields, et refusé de s’excuser auprès d’elle. Mais l’actrice avait démenti cette version par le biais de son attaché de presse: Jack McCollough ne l’aurait en rien menacée, ni rien fait qui justifie une telle attaque. La police de New York avait alors ouvert une enquête.


Le 7 mai, l’acteur s’était constitué prisonnier à la police de Manhattan, et le procureur de Los Angeles avait annoncé qu’il allait se mettre en relation avec son homologue new-yorkais pour voir si Kiefer Sutherland avait violé les règles de sa probation. Kiefer Sutherland était en effet déjà dans le collimateur de la justice après une arrestation pour conduite en état d’ivresse à Los Angeles.


Quelques semaines plus tard, Kiefer Sutherland et Jack McCollough avaient publié un communiqué conjoint qui annonçait qu’ils avaient réglé leur divergence de point de vue, et où l’acteur présentait des excuses au designer. Ceci expliquant cela.