Michael Jackson le 10 mai 2000
Michael Jackson le 10 mai 2000 — NIVIERE/ASLAN/VILLARD/NEBINGER/S

DECES

Un puissant anesthésique retrouvé chez Michael Jackson

Ce médicament n'est normalement vendu qu'aux médecins, pour les anesthésies chirurgicales...

Chaque jour apporte son lot de suppositions et de révélations autour de la mort de Michael Jackson, jeudi dernier. Ce mardi, le site Internet TMZ.com affirme qu’un médicament extrêmement puissant, le Propofol, aurait été retrouvé dans la maison du roi de la pop.

Il s’agit d’un traitement utilisé pour les anesthésies chirurgicales et qui normalement ne peut être délivré qu’au personnel médical.

L’un des principaux effets secondaires: l’arrêt cardiaque

L'une des sources du site internet, non identifiée, déclare: «Il n'est pas concevable qu'un tel médicament soit prescrit pour un usage domestique. L'un des principaux effets secondaires du Propofol est l'arrêt cardiaque, s'il est pris en même temps que des analgésiques».

«Cependant, le Propofol est si puissant qui peut provoquer un arrêt cardiaque à lui tout seul», ajoute-t-il.

Plus tôt dans la soirée, une ancienne infirmière de Michael Jackson, Cherilyn Lee, avait assuré sur CNN que la pop star l'avait pressée, sans succès, de lui obtenir du Diprivan, le nom générique du Propofol. Elle avait également affirmé qu'un membre de l'entourage de la star avait réclamé le même médicament quatre jours avant sa mort. Là encore, elle avait refusé d'accéder à la demande, arguant de la dangerosité du médicament.

Plusieurs amis et proches de Michael Jackson ont affirmé que le chanteur avait un accès facile aux médicaments prescrits sur ordonnance et que ces derniers pourraient avoir joué un rôle dans sa mort subite, jeudi dernier.