«Michael Jackson restera comme un ovni»

INTERVIEW Stéphane Koechlin, journaliste, chroniqueur et critique musical, revient sur l'influence qu'a exercée Michael Jackson sur de nombreux artistes...

Propos recueillis par Sandrine Cochard

— 

 
  — DR

Rares sont les artistes dont la disparition est un tel électrochoc pour la pop culture. De ses débuts avec les Jackson 5 à sa carrière solo, Michael Jackson aura transformé la musique et influencé de nombreux artistes. Stéphane Koechlin, journaliste, chroniqueur et critique musical, décrypte le phénomène.
 
Pourquoi Michael Jackson est-il devenu un artiste autant adulé?
Il est arrivé à la fin des années 1960 et au début des années 1970 avec les Jackson 5, le groupe qu’il formait avec ses frères. A cette période, la musique noire était très revendicative. Les chanteurs, dont James Brown, que Michael Jackson adulait, chantaient le poing levé. Les Jackson 5 étaient au contraire un groupe très propret, du moins en apparence, conçu pour plaire au plus grand nombre: au public noir et au public blanc. Leur succès a été immédiat. Après, Michael Jackson a poursuivi une carrière solo selon la même logique. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’il a été baptisé le Roi de la pop, qui est une musique blanche. Il était en quelque sorte le miroir inversé d’Elvis Presley, un blanc qui chantait comme un noir.


Michael Jackson - Beat It
envoyé par sofresh305. - Regardez plus de clips, en HD !

 
En quoi Michael Jackson a-t-il influencé la musique?
Il a réussi à trouver un équilibre entre une variété consensuelle et des rythmes «dance». Il est d’ailleurs celui qui comprend tout de suite l’enjeu du clip, donc de l’image, et de la danse. En cela, il est en avance sur ses contemporains, dont Madonna.


Michael Jackson - Thriller
envoyé par GGG40. - Regardez plus de vidéos comiques.

 
Une influence qui se ressent encore aujourd’hui?

Oui, le R’n’B puise directement dans l’héritage de Michael Jackson. D’ailleurs, avec les années, ce genre musical est devenu «gris», c’est-à-dire ni blanc ni noir, comme le chanteur. Des artistes comme Justine Timberlake ou Mariah Carey se réfèrent encore à lui, que ce soit dans les chorégraphies, dans la façon de bouger ou dans la façon de chanter. Le hip-hop aussi s’inspire de Michael Jackson. Le leader d’IAM, Akhenaton, reconnaît qu’il a été une grande influence pour lui.


Michael Jackson - Billie Jean
envoyé par hushhush112. - Regardez la dernière sélection musicale.

 
Quelle est la patte de Michael Jackson?

C’est un tout. Il y a sa voix haut perchée, ses petits cris aigus qui ponctuent ses chansons, ses talents de danseur… Il a proposé un genre très groovy mais aussi très raffiné. Il restera une sorte d’androgyne de la musique. Autre élément: son univers très enfantin. Il est né noir et a vécu très tôt une vie d’adulte avant de décider, une fois adulte, de mener une vie d’enfant et de gommer sa peau noire. Finalement, il n’aura jamais su trouver sa place.
 
On parle de génie lorsqu’on évoque Michael Jackson, mais ce génie n’était-il pas en fait celui des professionnels qui l’entouraient?
Il y a toujours une équipe derrière un artiste. Comme on ne peut pas parler des Beatles sans évoquer George Martin, on ne peut pas parler de Michael Jackson sans évoquer Quincy Jones. Ce producteur, qui avait un flair incroyable, a épaulé le chanteur, organisant et peaufinant ses idées ou lui en proposant de nouvelles. Mais cela ne signifie pas que Michael Jackson n’a rien fait. Tout d’abord, c’était un formidable chanteur et un grand showman. Ensuite, il a créé son univers visuel, encadré par de grands réalisateurs (John Landis, David Fincher, Martin Scorsese, ndlr), certes, mais les idées des clips venaient aussi de lui.


Michael Jackson - Smooth Criminal
envoyé par Tina007. - Clip, interview et concert.

 
Que retiendra-t-on de lui?

Sa musique a un côté générationnel, les gens aiment Michael Jackson parce qu’il leur rappelle leur jeunesse. Mais il faut reconnaître que sa grande période musicale se concentre autour de trois albums: «Off the wall» en 1979, «Thriller» en 1982 et «Bad» en 1987. Après, il n’arrive plus à se renouveler et commence à décliner. Sa carrière musicale reflète ses tourments personnels. A cette période, il bascule dans une sorte de folie – avec sa phobie des microbes et de la mort – et son image est entachée par plusieurs scandales concernant des enfants. Michael Jackson restera comme un ovni, un personnage mythique et ambigü. Finalement, je pense que les Jackson 5 survivront peut-être plus facilement.