Miss Californie perd sa couronne

PEOPLE Donald Trump et les organisateurs lui reprochent de ne pas honorer son contrat...

PB, à Los Angeles

— 

Donald Trump et Carrie Prejean, avant que cette dernière ne perde son titre de Miss Californie
Donald Trump et Carrie Prejean, avant que cette dernière ne perde son titre de Miss Californie — L.JACKSON/REUTEURS

Elle avait survécu à la polémique déclenchée par sa réponse anti mariage gay. Aux révélations sur ses faux seins payés par le comité du concours de beauté. A ses photos semi-dénudée. C'est finalement son «refus de participer à des événements au nom de l'organisation Miss Californie» qui aura coûté son titre à Carrie Prejean mercredi (et puis sans doute un peu tous les éléments précédents, même si les organisateurs s'en défendent).

 

Le célèbre blogueur gay Perez Hilton, parti en croisade contre la Miss, fait bien entendu une «happy dance».

 

D'autres occupations

 

Mais apparemment, la jeune femme (à qui sa réponse «le mariage ne devrait être qu'entre un homme et une femme» avait sans doute coûté le titre de Miss USA» fin avril) préférait aller sur les plateaux de Fox News plutôt que «de remplir ses obligations» de Miss.

 

L'histoire ne dit pas si le magnat Donald Trump, propriétaire du comité d'organisation de Miss Californie lui a lancé sa célèbre réplique «You're fired» («t'es virée !») du jeu «The Apprentice».

 

Vu sa notoriété et sa popularité chez les chrétiens conservateurs, elle ne devrait pas avoir trop de mal à rebondir en capitalisant sur son image.