Nouveau jugement pour l'affaire du sein de Janet Jackson

PEOPLE La Cour suprême américaine a décidé qu'il fallait revoir en appel le jugement concernant le «nipple gate» de Janet Jackson lors du SuperBowl de 2004...

B.D. avec agence

— 

Un sein dévoilé, une injure proférée, une caresse esquissée. La diffusion d'images jugées choquantes et de grossièretés à la télévision et à la radio, sévèrement sanctionnée aux Etats-Unis, fait l'objet d'une traque sans précédent, au risque d'affecter les programmes.
Un sein dévoilé, une injure proférée, une caresse esquissée. La diffusion d'images jugées choquantes et de grossièretés à la télévision et à la radio, sévèrement sanctionnée aux Etats-Unis, fait l'objet d'une traque sans précédent, au risque d'affecter les programmes. — Frank Micelotta AFP/GettyImages/Arch.

L'affaire du sein nu de Janet Jackson durant la finale du championnat de football américain de 2004 n’est pas encore finie. Ce lundi, la Cour suprême des Etats-Unis a renvoyé le dossier devant une cour d'appel afin qu'elle revoie son jugement à la lumière d'une nouvelle jurisprudence.
Ce renvoi casse la décision de la cour d'appel fédérale de Pennsylvanie de juillet 2008, qui annulait l'amende de 550.000 dollars (311.415 euros) réclamée par l'autorité américaine de régulation des médias, la Commission fédérale des Communications (FCC) à l’encontre de la chaîne CBS. Les juges avaient estimé que la chaîne n’était pas responsable des agissements de Janet Jackson lors de la diffusion du SuperBowl en février 2004.
Pour annuler ce jugement, la Cour Suprême s’appuie sur une de ses récentes décisions. Fin avril, les neuf sages ont autorisé le gouvernement à poursuivre les chaînes de télévision non câblées et les radios qui diffuseraient des mots grossiers prononcés en direct. Il semblerait que le sein de la sœur de Bambi entre dans cette catégorie.