Adoption refusée: Madonna va faire appel

PEOPLE Le tribunal du Malawi a rejeté sa seconde demande d'adoption...

Sa. C.

— 

Madonna et son fils adoptif David Banda, le 30 mars 2009, au Malawi.
Madonna et son fils adoptif David Banda, le 30 mars 2009, au Malawi. — REUTERS/Antony Njuguna

Le feuilleton médiatique de la procédure d’adoption engagée par Madonna continue. Un tribunal du Malawi a rejeté vendredi sa demande concernant Mercy James, 3 ans, la toute jeune orpheline que la star espérait ramener avec elle aux Etats-Unis. Mais vendredi soir, l'avocat de Madonna a annoncé que la chanteuse allait faire appel de la décision.

Pauvreté

«Je dois rejeter la demande de Madonna», a déclaré la juge du tribunal de Lilongwe, Esmie Chondo, en expliquant que la fillette ne vivait «plus dans la pauvreté depuis son admission à l'orphelinat de Kondanani». Madonna était absente à l'audience.

La juge, qui n'avait pas traité le premier dossier d'adoption de la chanteuse, a également motivé sa décision par le risque de favoriser le trafic d'enfants si la justice ouvrait, avec ce précédent, la porte aux adoptions internationales sans respecter la procédure.

Madonna était pourtant partie confiante, réussissant même à décrocher le soutien de Yohanne Banda, le père du fils adoptif de la star. «Je suis très, très heureux que Madonna adopte Mercy (...). Elle sera une soeur pour David», avait-il déclaré jeudi à l'AFP. Et d’ajouter: «C'est une grande nouvelle (...). Mercy et David vont grandir ensemble et se souviendront qu'ils viennent d'un pays pauvre appelé Malawi. J'espère qu'ils feront quelque chose pour changer ça.»

Polémique

Mais la venue de la star avait suscité une nouvelle polémique dans ce pays qui n’est pas favorable aux adoptions internationales. Lundi, la grand-mère de Mercy James s'était formellement opposée à cette adoption, invoquant le souhait de prendre la fillette en charge une fois qu'elle aura 6 ans.