L'ex d'Amel Bent condamné à 15 ans de prison

JUSTICE Moussa Kouissi, 29 ans, était jugé pour assassinat...

Avec agence
— 

Le procureur réclamait vingt ans de réclusion. Moussa Kouissi, l’ex-compagnon de la chanteuse Amel Bent, a finalement écopé de 15 ans de réclusion, vendredi à la cour d'assises de Bobigny. Il comparaissait depuis jeudi pour l'assassinat par balles d'un homme qui lui devait de l'argent, à Pantin, en 2006.


Pour l'avocat général, Haffide Boulakras, Moussa Kouissi, animateur jeunesse de la ville de Pantin sans casier judiciaire, a tiré «pour tuer» et avec «préméditation» Moustapha, 29 ans, après avoir été «humilié» par la victime. Une heure plus tôt, une altercation avait opposé les deux hommes. Moustapha avait déchargé sur Moussa son pistolet à impulsions électriques Taser, un modèle non soumis à un droit de port d'arme, comme celui de la police. Moussa était alors reparti chez lui chercher un revolver, acquis quelques jours plus tôt.


Ce 16 avril 2006, dans la rue, en plein après-midi, il a tiré le coup mortel «alors que la victime était en train de fuir», dans le dos, a rappelé l'avocat général, demandant aux jurés de ne pas écouter l'accusé qui explique avoir voulu seulement «faire peur» à celui qui le «menaçait», selon ses dires, depuis plusieurs mois. A l’origine du conflit, une dette dont l'enquête n'a pas permis d'établir l'origine et le montant.


L'accusé est aujourd'hui séparé de la chanteuse Amel Bent. Elle n'était d’ailleurs pas présente, vendredi.