Une Russe est sacrée Miss Monde 2008

BEAUTE La première dauphine est l'Indienne Parvathy Omanakuttan et la seconde Gabrielle Walcott, de Trinité-et-Tobago...

Avec agence

— 

 La Russe Ksenya Sukhinova, élue Miss Monde 2008.
 La Russe Ksenya Sukhinova, élue Miss Monde 2008. — KIM LUDBROOK/EPA/SIPA

De loin, on dirait une actrice américaine de sitcom, et pourtant il s'agit bien de Miss Monde. La Russe Ksenya Sukhinova, une blonde aux yeux bleus originaire de Sibérie âgée de 21 ans, a été sacrée Miss Monde 2008 samedi soir à Johannesburg, où elle était en compétition avec 108 autres candidates. La première dauphine est l'Indienne Parvathy Omanakuttan et la seconde Gabrielle Walcott, de Trinité-et-Tobago.

Peu avant d'être élue, Ksenya Sukhinova, 1m78,vêtue d'une élégante robe pourpre avait expliqué au jury ses motivations: «Je crois que je peux aider les gens et je veux aider les gens. Si je pars aujourd'hui avec la couronne, c'est ce que je ferai».

Etudiante en sciences

Avouant que la tension avait été très forte pour elle et ses concurrentes tout au long d'un marathon de galas et de répétitions en tout genre, elle a affirmé, peu après son sacre, que la nervosité l'avait rendue «plus forte».

Originaire de Nizhnevartovsk, dans le nord de la Sibérie, la jeune fille est étudiante en sciences à l'Université du gaz et du pétrole de Tyumen (Russie). La lauréate doit désormais se présenter pendant un an comme une beauté au service de causes humanitaires, l'objectif principal officiel de l'événement.

30 millions de levée de fonds

«Au fil des ans, la couronne portée par la lauréate est un symbole de la levée de fonds. Miss Monde (2008), la Chinoise, a levé 30 millions de dollars cette année», a précisé Julia Morley, chef du Comité Miss Monde, selon laquelle l'événement «apporte beaucoup de bonnes choses aux enfants dans le besoin et aux personnes âgées».

La cérémonie devait au départ se tenir le 4 octobre à Kiev, mais avait été reprogrammée en Afrique du Sud en raison du conflit en août entre la Russie et la Géorgie.