Britney multipliée par trois = toujours Britney

PEOPLE Saurez-vous distinguer les différences entre les trois performances de la chanteuse sur les plateaux télé d'Europe?

— 

 Britney Spears le 27 novembre 2008
 Britney Spears le 27 novembre 2008 — REUTERS/Wolfgang Rattay

Quand Britney Spears débarque en Europe pour une mini-tournée promotionnelle, elle fait (quasiment) le même show à chacune de ses trois dates, que ce soit en Allemagne le 27 novembre, en France le 28 ou en Angleterre le 29. A savoir chanter en play-back le tubesque «Womanizer» sur un plateau de télé puis afficher un sourire jusqu’aux oreilles à la caméra.
 
Le 27 novembre en Allemagne


 
Le 28 novembre en France

 
Le 29 novembre en Angleterre



Tachons néanmoins de trouver les différences entre les trois performances, faites à 48 heures d’intervalle.
 
- La tête des présentateurs d’abord.
Nikos Aliagas pour le plateau français de la Star Ac, qui offre à Britney un bouquet de fleurs plus gros qu’elle. Dermot O'Leary sur le plateau britannique de «X Factor», qui tire sa révérence à la chanteuse. Et Harald Schmidt, le présentateur allemand aux faux-airs de chef d’orchestre, qui, au milieu des invités, ne se hasarde pas à rejoindre Britney.
 
- Les costumes de scène ensuite.
Premier soir en Allemagne: Britney met ses bottes et ondule sa chevelure sous un chapeau haut de forme. Deuxième soir en France, elle porte, sur des bas apparents, une robe bustier rouge qu’elle remonte à plusieurs reprises sur sa gorge. Un look très mère Noël, agrémenté d'un chapeau. Le troisième soir, elle délaisse le haut de forme et apparaît tête nue et cheveux raides, vêtue d'une culotte noire. Un sous-vêtement aussi arboré par Madonna, Beyoncé et Christina Aiguilera. La mise la plus rock n’roll des trois.
 
- Une autre différence? Nous, on ne voit pas. Mais à vous de chercher en regardant les trois vidéos à la suite et en commentant ci-dessous...