Beyoncé traumatisée... Britney débarque à la Star Ac avec 40 personnes...

PEOPLE Retrouvez toute l'actualité des stars...

20minutes.fr

— 

La chanteuse Beyoncé aux American Music Awards à Los Angeles, le 23 novembre 2008.
La chanteuse Beyoncé aux American Music Awards à Los Angeles, le 23 novembre 2008. — M. ANZUONI / REUTERS
Beyoncé traumatisée
Reçue dans l’émission d’Ellen DeGeneres, la chanteuse a reconnue s’être mariée avec son compagnon Jay Z. Elle s’est en revanche légèrement crispée lorsque la présentatrice lui a parlé de fonder une famille. Beyoncé a alors avoué avoir été traumatisée par l'accouchement de sa petite sœur Solange, devenue maman à 18 ans. «Elle a voulu que je l'accompagne en salle d'accouchement mais j'ai au départ refusé. Elle m'a obligée à venir parce que je suis sa sœur et que je devais la soutenir. J'y suis allée sauf qu'après, j'ai été traumatisée par ce que j'ai vu!»

La scène commence à 7'36'':



Nicole Richie et Joel Madden se marient

Les deux tourtereaux auraient déjà arrêté la date de la noce: le 11 janvier prochain, date de naissance de leur fille Harlow qui soufflera alors sa première bougie. Que c’est mignon.

Britney débarque à la Star Ac avec 40 personnes
Ultime tentative pour relancer des audiences faiblardes, la Star Academy accueille vendredi Britney Spears, vendredi. Et la production voit grand: la chanteuse sera escortée par un staff d'une quarantaine de personnes et que «tout le monde investira les studios de La-Plaine-Saint-Denis dès 14h ce vendredi», selon le site purepeople. Et pour être certaine de bien assurer son playback come-back, «elle ne rencontrera aucun des artistes et n'accordera aucun tête-à-tête à Nikos», précise le site. Impossible de se rendre compte des progrès du présentateur en anglais, donc. Quant au documentaire-confession de la star diffusé aux Etats-Unis le 30 novembre, il serait programmé en France le 1er décembre sur NT1.

Benoît Poelvoorde bel et bien interné
Interpellé après avoir embouti trois voitures, le 16 novembre dernier, le comédien serait bien passé par la case hôpital. «En réalité, M. Poelvoorde était un peu énervé et moins sympathique que dans ses rôles au cinéma, aurait confirmé le substitut du procureur du roi des Belges à «VSD». Il a été nécessaire de l’emmener au poste afin qu’il réponde aux questions et subisse une ponction de sang pour déterminer s’il était sous l’emprise de l’alcool. Mais il y avait peu de dégâts sur les voitures et c’est sur sa demande, et avec mon accord, que les policiers l’ont conduit ensuite dans un établissement psychiatrique.»