Starclash : Metallica vs. AC/DC

PEOPLE Lequel des deux groupes préférez vous?

Cédric Couvez

— 

James Hetfield, de Metallica, pendant un concert à Stockholm le 12 juillet 2007.  
James Hetfield, de Metallica, pendant un concert à Stockholm le 12 juillet 2007.   — SCANPIX / REUTERS

Let’s rock ! Les papys du hard sont de retour. On ne parle pas de Dirk Diggler ni de Rocco Sifredi mais bien de Metallica et AC/DC. Les deux combos qui écument les stades depuis près de 30 ans sortent leurs nouveaux albums à un mois d’intervalle. Qui des chevelus américains ou des frères Young, préférez-vous ?
C’est à vous de trancher dans les commentaires qui seront publiés dans le cahier 2.0 de vendredi…


Metallica
Le disque :
Bonne nouvelle pour tous les fans de heavy metal, «Death Magnetic», le neuvième opus du groupe sort vendredi. Après une première écoute, il semble évident que l’album lorgne indubitablement sur les traces du mythique «Black Album». Distillant une atmosphère musclée et punchy, la galette livre dix longs titres é maillés des solos endiablés de Kirk Hammett. Ca va headbanger dans les chaumières !

Le backstage :
L’ambiance du quatuor n’as pas toujours été au beau fixe. Machine à riffs et… à cash officiant depuis 1981, Metallica a traversé de nombreuses crises dans sa longue existence. Parmi les plus marquantes, une d’elle a été immortalisée dans le DVD «Some Kind of Monster» sorti en 2005. On y voit James Hetfield, Lars Ulrich et Kirk Hammett se livrer à une thérapie de groupe menée par un coach pour éviter la baston aux répètes. Depression quand tu nous guettes …


AC/DC
Le disque :
Guitares bluesy et voix grinçante sont au menu de «Black Ice», la nouvelle livraison du combo australien qui débarque en France mi-octobre. Avec ces quinze morceaux, le disque devient un poil fati gant à la longue. Grosse innovation, la section rythmique se taille la part du lion. La fratrie Young se rapproche un peu plus de la maison de retraite. Malgré cela, les trois génération de fans seront sans aucun doute au rendez-vous.

Le backstage :
Fini les conneries ! Il y a bien longtemps que le groupe n’a pas fait de frasques. Lorsque les rockeur s ne sont pas en tournée ou en studio, ils s’adonnent à leurs passions respectives. Le soliste Angus Young passe ses journées à peindre des paysages, Brian Johnson le chanteur répare ses motos et Phill Rudd, le batteur gère sa petite compagnie aérienne en Nouvelle-Zélande. On s’ennuie ferme dans le bush australien.