Madonna à l'attaque

O. G. - ©2008 20 minutes

— 

C'est parti pour le show. La nouvelle tournée mondiale de Ma­donna, « Sticky and Sweet » (« col­lant et sucré »), a débuté samedi au stade Millennium de Cardiff. Avec paillettes, gadgets SM, huit costumes et quelques autres provocations. Accom­pagnée de seize danseurs et douze musi­ciens, la diva a régalé son public pendant deux heures passant du New York des années 1980 à l'univers gipsy.

Premier concert, première controverse. Des images de destruction défilaient sur l'écran pendant un interlude vidéo. Suivies de photos d'Adolf Hitler, du président du Zimbabwe Robert Mugabe... et de John McCain. Une façon plutôt directe et spectaculaire d'attaquer le candidat républicain à la Maison Blanche. A 50 ans passés, la star américaine est toujours la reine de la provocation.