Mary-Kate Olsen dément tout lien avec les médicaments ayant tué Heath Ledger

PEOPLE L'autopsie avait conclu à une surdose accidentelle…

Avec agence
— 
Mary-Kate Olsen - 15 November 2007 - New York
Mary-Kate Olsen - 15 November 2007 - New York — Mary-Kate Olsen - 15 November 2007 - New York

L'actrice américaine Mary-Kate Olsen a démenti ce mardi tout lien avec les médicaments décelés lors de l'autopsie de l'acteur australien Heath Ledger, décédé d'une surdose accidentelle à New York en janvier.

«Malgré les spéculations des tabloïdes, Mary-Kate Olsen n'a rien à voir du tout avec les médicaments trouvés dans l'appartement occupé par Heath Ledger ou (décelés) dans son corps, et elle ne sait pas comment il les a obtenus», ont indiqué les avocats de l'actrice de 22 ans dans un communiqué transmis à l'AFP. 

Elle collabore à l’enquête 

Les défenseurs de Mary-Kate Olsen ont précisé que leur cliente collaborait avec l'enquête sur le décès de la star. «Nous avons donné au gouvernement des informations, notamment des faits dans la chronologie des événements autour de la mort de Ledger, et le fait que Mlle Olsen ne connaît pas l'origine des médicaments que Ledger a consommé», ont précisé les juristes. 

Alors que des médias américains se sont fait l'écho d'une enquête de la DEA, l'agence fédérale de lutte contre le trafic de drogue, sur la mort de Ledger, et d'une demande d'immunité formulée par Mary-Kate Olsen en échange de sa collaboration, les défenseurs de l'actrice ont affirmé que «ces descriptions sont incomplètes et inexactes».