Les photos de Miley Cyrus sont-elles vraiment scandaleuses?

PEOPLE L'héroïne de la série télé «Hannah Montana» gênée par des clichés publiés dans le magazine Vanity Fair...

Elodie Drouard

— 

Photo de Miley Cyrus publiée sur le site Internet du magazine américain Vanity Fair.
Photo de Miley Cyrus publiée sur le site Internet du magazine américain Vanity Fair. — DR

Elle a 15 ans, elle pèse un milliard de dollars, pourtant, elle a dû présenter des excuses à ses fans en colère après la diffusion de photos jugées trop osées sur le site Internet du magazine américain Vanity Fair. Elle, c'est Miley Cyrus, l'héroïne de la série télé «Hannah Montana» diffusée sur Disney Channel et jeune chanteuse au succès foudroyant. Réalisée par la célèbre photographe Annie Leibovitz, cette série de photos provoque depuis une semaine une vague d'indignation aux Etats-Unis. Plus particulièrement un portrait où l'adolescente apparaît nue, la poitrine recouverte d'un drap, dans une attitude jugée aguicheuse et sexuellement explicite.

Couverte d'une «étole champagne»


Pour le directeur style du magazine, il est proprement scandaleux... de parler de drap. «C'est une étole de satin duchesse de couleur champagne, fabriquée spécialement pour l'occasion» se défend avec (?) humour Michael Roberts. Un point de vue que ne partage pas la puissante firme Disney, l'employeur de la jeune starlette qui accuse Vanity Fair «d'avoir délibérément manipulé une jeune fille de 15 ans afin de vendre ses magazines». En fait, le shooting s'est déroulé sous l'oeil avisé de papa Cyrus, une ancienne gloire de la chanson country, qui posait pour l'occasion avec son riche rejeton. Réalisées à l'aide d'un appareil numérique, les photos ont ainsi pu à tout moment être contrôlées et validées. Miley aurait elle-même reconnu qu'elles étaient «artistiques».

«On dirait qu'elle vient juste de baiser»

Alors? Où est le problème? Véritable icône aux Etats-Unis chez les 6-14 ans, les fans de Miley (et plus probablement leurs parents) auraient interprété ces clichés comme une incitation à la débauche. «On dirait qu'elle vient juste de baiser», peut-on lire parmi les nombreux commentaires postés sur les sites de l'adolescente. Si la comparaison est exagérée, on peut en revanche s'interroger sur la série de photos réalisées avec son père. En visionnant le making-off de la séance photo, déjà vu par plus d'un million d'internautes, la complicité entre Miley et son père provoque une légère gêne. On y voit une lolita, couvant des yeux celui qui semble être son vieil amant. Et si c'était là que se situait le malaise?