Comme celle de Johnny Hally­day, la famille de George Michael se bat pour son héritage

TESTAMENT Georges Michael laisse une fortune estimée à quelque 105 millions de livres, soit environ 121 millions d’euros…

A.D.

— 

George Michael en 2012 à un gala de charité contre le Sida.
George Michael en 2012 à un gala de charité contre le Sida. — REVELLI-BEAUMONT/SIPA

Si en France l’affaire autour de l’héritage de Johnny Hallyday oppose Laura Smet et David Hallyday à Laeticia Hallyday, outre-Manche, la guerre fait rage au sein d’une autre famille. Les proches de George Michael,décédé le 25 décembre 2016 des suites d’une cardio­myo­pa­thie, se déchirent pour son héritage. Une fortune estimée à quelque 105 millions de livres, soit environ 121 millions d’euros, selon les infor­ma­tions révé­lées par du tabloïd britannique Daily Mail.

Cette bataille oppose les deux soeurs de l'inter­prète de Faith, Mela­nie, âgée de 55 ans, et Yioda, 57 ans au dernier compa­gnon de George Michael prénommé Fadi Fawaz, âgé de 44 ans. Ce dernier réclame le droit d’hériter alors que son nom n’a pas été mentionné dans le testament du leader de Wham, selon les informations du Sun. Fadi Fawaz est installé dans l’une des demeures de la star, située dans le quar­tier de Regent’s Park à Londres.

« Toute la famille déteste » le dernier compagnon de George Michael

« La situa­tion s’est telle­ment enve­ni­mée qu’elles veulent l’expul­ser de la maison de Regent’s Park, peut-on lire dans le Daily Mail. Toute la famille le déteste. Elles le veulent hors de la maison sans lui propo­ser un arran­ge­ment. Je ne pense pas qu’il ait une chance de garder la maison, mais il tente de s’accro­cher », expliquent nos confrères outre-Manche.

En outre, Fadi Fawaz aurait égale­ment dans l’idée d’écrire un livre sur sa rela­tion amou­reuse de sept ans avec l’icône pop anglaise. Et ce, sans l’accord de la famille du défunt.