Desireless dévoile combien elle gagne encore avec «Voyage Voyage» (et c'est décevant)

SALAIRE La chanteuse du tube des années 1980 ne se repose pas en attendant que les droits de sa chanson tombent...

C.B.

— 

La chanteuse Desireless interprète son tube «Voyage voyage» sur scène au Zenith de Toulouse, lors du concert anniversaire de la tournée RFM PARTY 80's, en 2008.
La chanteuse Desireless interprète son tube «Voyage voyage» sur scène au Zenith de Toulouse, lors du concert anniversaire de la tournée RFM PARTY 80's, en 2008. — BORDAS/SIPA

Elle fait partie des chanteurs qui n’existent que grâce à un seul tube. Desireless vit-elle encore des droits de Voyage Voyage plus de trente ans après ? La réponse est plus mitigée qu’il n’y paraît. « Ce ne sont pas les quelques albums que je produis qui me nour­rissent, révèle la chan­teuse à France Dimanche. Je survis en chan­tant Voyage Voyage dans mes concerts. »

Pas question de se tourner les pouces, donc. La chanteuse continue à parcourir les routes de France pour gagner sa croûte. « Si j’en étais l’au­teur et la compo­si­trice, je serais très riche, poursuit la chanteuse. Mais je ne suis que l’in­ter­prète […] Je ne touche donc que 2.000 euros par an grâce à cette chan­son [166 euros par mois]. Je ne me plains pas, conclut-elle. Parce que je suis loin d’être au Smic. »

« Fuir le monde du show-business »

« En 1995, j’ai décidé de fuir le monde du show-busi­ness, confie-t-elle. Je vivais en région pari­sienne et je n’en pouvais plus de tout ce stress que nous impose ce milieu. » Elle s’installe dans un petit village de la Drôme​. « J’adore cette ambiance où tout le monde se connaît, souligne-t-elle. Je vais chaque mercredi au marché. Il y a toujours du monde à la maison. Je vis dans un para­dis. »