Céline Bosquet a porté plainte contre son mari le producteur Thomas Langmann

PLAINTE La journaliste reproche notamment à son mari de lui avoir envoyé de nombreux messages malveillants…

C.W avec T.C

— 

Céline Bosquet et Thomas Langmann au Festival de Cannes le 14 mai 2015.
Céline Bosquet et Thomas Langmann au Festival de Cannes le 14 mai 2015. — Picture Perfect/REX Shu/SIPA

Selon des informations révélées par le site de Closer dimanche, confirmées à 20 Minutes de source judiciaire, Céline Bosquet a déposé plainte contre son mari, le producteur Thomas Langmann. La journaliste l’accuse de l’avoir menacé et de lui avoir envoyé de nombreux messages malveillants. L’enquête a été confiée au Saip (service de l’accueil et de l’investigation de proximité) du cinquième et sixième arrondissement. Séparé depuis août dernier, après quatre ans de mariage, le couple serait en instance de divorce.

>> A lire aussi: Le producteur Thomas Langmann interpellé dans le cadre d'une opération antidrogue

« Dealers à domicile » et textos de menaces

La journaliste reproche notamment l’addiction aux drogues de son mari. « Il m’avait avoué avoir consommé de l’héroïne par le passé mais vouloir changer de vie et se marier, a-t-elle déclaré dans sa plainte, rapporte Le Point. Malheureusement, il n’est pas parvenu à se défaire de ses addictions et cela a fini par compliquer notre relation de couple, notamment car il consommait régulièrement à la maison et faisait entrer des dealers à notre domicile. Je précise qu’il laissait traîner sa drogue dans les magazines qui étaient à portée de main. Je lui ai demandé de faire un choix entre sa famille et ses addictions, mais il a refusé de se soigner. »

La journaliste accuse également son mari de harcèlement et de menaces. Depuis son départ de leur domicile l’été dernier, Thomas Langmann lui aurait envoyé près de 1.500 textos. « Je vais t’écraser comme une merde », « je veux évacuer la haine que tu forges en moi et les envies qu’elle procure », aurait-il écrit.

Thomas Langmann ne compterait « pas se laisser faire »

« Je vous informe avoir très peur de Monsieur Langmann et de ses fréquentations et le prendre très au sérieux lorsqu’il me menace, car je vous précise d’une part qu’il a déjà été condamné par le passé sur des faits de violences sur son ex-épouse, qu’il a également agressé mon père et que ce dernier a déposé une plainte. Et qu’enfin, il est toujours en proie à ses addictions. Ces menaces et ses propos mensongers altèrent ma santé, d’autant que j’ai deux enfants en bas âge à ma charge », aurait déclaré Céline Bosquet.

« Elle me demande 60.000 euros de pension mensuelle. Je ne vais pas me laisser faire », a affirmé Thomas Langmann au Point.