Jesse Hughes insulte les survivants de la tuerie de Parkland

PROVOCATION Le chanteur d’Eagles of Death Metal reparle aussi du Bataclan…

20 Minutes avec agences

— 

Le chanteur Jesse Hughes fait encore parler de lui...
Le chanteur Jesse Hughes fait encore parler de lui... — WENN
  • Le groupe Eagles of Death Metal se produisait sur scène lors de l’attentat du Bataclan.
  • Jesse Hughes avait laissé entendre, en 2015, que le strict contrôle des armes à feu en France n’avait servi à rien pour empêcher l’attentat.
  • Jesse Hughes avait accusé en 2016 les propriétaires du Bataclan d’être à l’origine de l’attentat, avant de s’excuser.

Jesse Hughes, le leader du groupe Eagles of Death Metal qui se produisait sur scène lors de l’attentat au Bataclan, a insulté les étudiants rescapés de la tuerie de Parkland qui sont allés manifester contre la libre circulation des armes à feu aux Etats-Unis lors de la March For Our Lives.

Obviously....The best thing to do to combat chronic abusers and disregarders of the law(like the law against Murder) is to........pass another Law!.....Genius!!!...... but before we pass this law we’re going to denigrate the memory and curse ourselves by exploiting the death of 16 of our fellow students for a few Facebook likes and some media attention....and look how well civil rights abuses as it concerns firearms helped to protect me and my friends in Paris!!!!! This almost sounds like the plan of like a kid maybe like a high school student....!. Oh wait that’s right.... The Whitney Houston song about letting the children lead the way wasn’t actually had operating paradigm for life.....And when the truth don’t line up with your bullshit narrative just hold your breath and stamp your feet and refused to except it.... then take multiple days off of school playing hooky at the expense of 16 of your classmates blood....!.... it might be funny if it wasn’t so pathetic and disgusting......As the survivor of a mass shooting I can tell you from first-hand experience that all of you protesting and taking days off from school insult the memory of those who were killed and abuse and insult me and every other lover of liberty by your every action.....Long Live Rock’n’Roll..... and may everyone of these disgusting vile abusers of the dead live as long as possible so they can have the maximum amount of time to endure their shame....and be Cursed....

A post shared by Jesse Hughes (@fatherbadass) on

« En tant que survivant d’une tuerie de masse, je peux vous dire d’expérience que tous ceux d’entre vous qui manifestez et prenez un jour de congé de l’école, vous insultez la mémoire de ceux qui ont été tués, et vous m’insultez moi et tous les autres amoureux de la liberté par votre action », a-t-il écrit. Il a également repris une opinion chère à Donald Trump, selon laquelle il y aurait eu moins de morts au Bataclan si les armes étaient en vente libre en France et qu’il avait lui-même déjà émise peu après l’attentat. « Regardez combien les abus sur les droits civiques concernant les armes à feu ont aidé à protéger mes amis et moi-même à Paris !!! », a ajouté Jesse Hughes.

>> A lire aussi : Les Eagles of Death Metal improvisent un concert hommage à Paris

Insultes après insultes

Jesse Hughes a également publié un photo-montage d’Emma Gonzalez, jeune rescapée de 18 ans de la tuerie de Parkland qui est depuis devenue activiste, et sur lequel elle semble déchirer la Constitution américaine. Jesse Hughes a depuis effacé son post, mais l’acteur de Grace and Frankie, Ethan Embry, en a relayé la capture d’écran pour défendre la jeune étudiante.

En légende de ce montage, Jesse Hughes avait qualifié l’étudiante rescapée de « survivante de rien », mais aussi de « visage de la trahison ». L’interprète et co-auteur de Kiss the Devil a également ajouté en hashtag les mots « stupidité », « 2e amendement » et « amoureuse de Satan ».