Tex sort un livre de blagues pour les WC: «Je ne suis pas près de la fermer!»

LOL «Oui, on a le droit de tout dire et à tout le monde», estime l'ancien présentateur des «Z'Amours»...

20 Minutes avec agence

— 

L'animateur Tex photographié le 5 septembre 2011 à Paris, lors de la conférence de présentation des grilles de rentrée de la chaîne publique de télévision, France 2.
L'animateur Tex photographié le 5 septembre 2011 à Paris, lors de la conférence de présentation des grilles de rentrée de la chaîne publique de télévision, France 2. — MICHEL GANGNE

Tex compte bien refaire parler de lui. Viré des Z'Amours après une plaisanterie sur les femmes battues, l’animateur publiera bientôt un recueil de blagues dans la collection WC Book, nous apprend Télé Loisirs.

« Comme j’en ai toujours raconté et que je tiens à ma liberté, je ne vais pas m’arrêter là : voisins, voisines, cousins, cousines, beaufs en tout genre (…)… allons-y pour une nouvelle salve ! », peut-on lire en couverture de l’ouvrage, disponible en librairie le 12 avril prochain.

Une mauvaise blague au pire moment

L'animateur-humoriste avait été mis à pied, avant d’être licencié par la direction de France Télévisions le 14 décembre 2017 à cause d’une mauvaise blague. Invité par C8 sur le plateau de l’émission C’est que de la télé, il avait lancé : « Les gars, vous savez ce qu’on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir ? (…) On ne lui dit plus rien ! On vient déjà de lui expliquer deux fois ».

La « blague » était intervenue en plein mouvement #BalanceTonPorc et #MeToo, alors que la parole des femmes victimes de violences et de harcèlement commençait à se libérer. La plaisanterie avait suscité un tollé sur la toile. Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les hommes et les femmes, avait fini par adresser un signalement au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), qui avait abouti au licenciement de l'animateur.

>> A lire aussi : La directrice de France 2 sur l'éviction de Tex: «Il a fait la blague de trop»

Une période de « Terreur »

Après son départ de l’émission, l’humoriste, qui continue de se produire sur scène à Paris, avait dénoncé le caractère à ses yeux excessifs de son éviction. Dans une Interview sans filtre, le 6 mars, l’animateur a même fait part de son inquiétude sur la période actuelle, qu’il qualifie de « période de Terreur », déclarant : « il y a une sorte d’immensité toute puissante qui dit : "Lui, on lui coupe la tête" ! »

Tex ne semble pas prêt à lever le pied, et indique sur son livre : « Oui, on a le droit de tout dire et à tout le monde. Un livre, comme la télé, l’avantage c’est qu’on peut le fermer ! Moi, en tout cas, je ne suis pas près de la fermer ».

>> A lire aussi : «La France a un incroyable talent»: La gagnante Laura Laune crée la polémique après une blague sur les Juifs