Jay-Z lance une application pour réformer le système juridique américain

JUSTICE Le rappeur espère réduire le nombre d’incarcérations pour récidive aux États-Unis…

20 Minutes avec agences

— 

Le rappeur Jay-Z
Le rappeur Jay-Z — WENN

Promise, voilà le nom de l’application lancée par Jay-Z en collaboration avec l’entrepreneur Phaedra Ellis-Lamkins. « Nous sommes de plus en plus alarmés par l’injustice de notre système de justice criminelle. De l’argent, du temps et des vies sont gâchés par les règles en vigueur. Le moment est venu pour une technologie innovante et progressiste qui offre des solutions viables à ces problèmes », a déclaré le rappeur dans un communiqué relayé par Rolling Stone.

L’application a été lancée le 20 mars, mais en quoi consiste-t-elle exactement ?

>> A lire aussi : VIDEO. La deuxième tournée commune de Beyonce et Jay Z passera par deux villes françaises cet été

La to do list du récidiviste

« Promise intervient dans la période qui précède le procès pour ceux qui ne peuvent pas payer de caution. Chaque participant embarque Promise sur son téléphone et reçoit un calendrier intelligent de ses obligations (audition à la cour, test toxicologique etc.) et des rappels adaptés afin de les aider à répondre à ces obligations », peut-on encore lire dans le communiqué publié par Jay-Z. Une solution simple pour assister les individus les plus démunis pris dans l’engrenage judiciaire américain.

Rappelons que la justice américaine est intransigeante avec la récidive en matière de stupéfiant, envoyant des milliers d’individus derrière les barreaux pour des faits souvent insignifiants, comme le rappeur Meek Mill que défend Jay-Z​.