Charlie Sheen a réglé son différend avec le «National Enquirer»

RUMEURS Le tabloïd avait laissé entendre que l'acteur avait violé Corey Haim…

20 Minutes avec agences

— 

Charlie Sheen
Charlie Sheen — WENN

Charlie Sheen n’ira pas jusqu’au procès avec le National Enquirer. Selon TMZ, l’acteur et les représentants du tabloïd seraient parvenus à un accord en ce qui concerne leur litige pour diffamation.

my one day, as a lifeguard, at the YMCA...

A post shared by Charlie Sheen (@charliesheen) on

Si on en croit les documents fournis par la justice, les avocats de la défense ont demandé à ce que les accusations soient révoquées, ce qui laisse sous-entendre que les négociations ont porté leur fruit.

>> A lire aussi : Charlie Sheen déballe ses frasques avec Lindsay Lohan et Lady Gaga

Le scandale n’aura pas lieu

La star de Mon oncle Charlie avait intenté des poursuites envers le journal à la fin de l’année dernière. En cause, un article qui laissait entendre que l’acteur avait violé Corey Haim alors âgé de 13 ans lors du tournage de Lucas sorti en 1986. En retour, la mère de l’acteur décédé en 2010 à l’âge de 38 ans avait soutenu Charlie Sheen, rappelant qu’elle était restée auprès de son fils durant tout le tournage.

low brow...? we think not.

A post shared by Charlie Sheen (@charliesheen) on

Le journal avait repris de manière allusive les sous-entendus de Corey Feldman qui prétend que les problèmes d’addictions de Corey Haim résultaient d’agressions pédophiles subies dans les années où ils étaient tous deux des enfants stars.