Sharon Stone admet que son AVC était plus sérieux que ce qu'elle prétendait

PEOPLE Aveugle et paralysée, elle a fait profil bas pour ne pas être black-listée de Hollywood…

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Sharon Stone
L'actrice Sharon Stone — WENN

L’actrice Sharon Stone avait préféré rester discrète à la suite de son AVC survenu en 2001. En effet, elle craignait de ne plus jamais retrouver de rôle si le tout Hollywood était mis au courant de son état. « J’ai eu un saignement cérébral et une attaque qui a duré neuf jours. Ils me donnaient 5 % de chance de survie », a confié l’actrice lors d’un entretien relayé par Canoe.

Et les séquelles ont été très sérieuses. « Quand je suis rentrée chez moi, mon oreille gauche était touchée, je ne pouvais rien entendre. Je ne sentais pas ma jambe gauche. J’étais aveugle d’un œil et j’ai même été temporairement aveugle », a-t-elle confié.

>> A lire aussi : VIDEO. «J'ai tout vu»: Sharon Stone s'exprime sur le harcèlement sexuel à Hollywood

Sauver les apparences

« C’était comme si mes sens me quittaient. Je n’ai pas pu écrire mon nom pendant trois ans. J’étais chanceuse d’être en vie mais les probabilités pour mon corps de se restaurer complètement étaient minimes », a continué Sharon Stone. Par la suite, l’actrice a fait ce qu’elle a pu pour sauver les apparences sur les plateaux et les tapis rouges.

Know.

A post shared by Sharon Stone (@sharonstone) on

« Je n’aurais jamais cru être heureuse d’avoir 60 ans. Soyons réalistes. C’est vieux. Mais c’est mon meilleur accomplissement, parce qu’il y a eu un temps où je n’étais pas certaine d’arriver à 50 ans », a-t-elle expliqué.