La mère de Meek Mill supplie les autorités de le libérer

PRISON Le rappeur a pu plaider sa cause par téléphone durant une conférence sur la justice criminelle…

20 Minutes avec agences

— 

Le rappeur Meek Mill
Le rappeur Meek Mill — WENN

Le rappeur Meek Mill est derrière les barreaux, ce qui ne l’empêche pas de se faire entendre. La voix du rappeur a retenti mardi soir à l’Université de Pennsylvanie durant une conférence sur la réforme de la justice criminelle.

C’est son avocat, Joe Tacopina, qui a appelé le détenu afin qu’il puisse s’exprimer devant l’audience, alors que sa mère brandissait un portrait de son fils auprès du révérend Al Sharpton. Juste avant, cette dernière avait de nouveau appelé le procureur de Philadelphie, Larry Krasner, le suppliant de faire quelque chose.

>> A lire aussi : Jay-Z s’insurge contre la sentence de Meek Mill

Un problème de société

Il faut dire que Meek Mill a reçu une peine de prison ferme sur un motif que beaucoup trouvent injuste. Le rappeur a été inculpé pour avoir violé sa liberté conditionnelle datant de presque une décennie comme le rappelle NBC. C’est à ce titre qu’il est devenu la figure du combat pour la réforme de la justice, menée par des magistrats tels que Larry Krasner.

D’autant que Meek Mill et ses soutiens n’hésitent pas y voir la marque des inégalités raciales. En effet, la justice américaine ne pardonne pas la récidive en matière de stupéfiants, et bien souvent, des détenus croupissent derrière les barreaux parce qu’ils ne peuvent pas payer leur libération.