Héritage de Johnny Hallyday: La lettre de Laura Smet à Laeticia Hallyday à l'origine du conflit?

ZIZANIE Sans nouvelles de sa belle-mère, Laura Smet a envoyé un courrier en recommandé à Laeticia, près de deux mois après la mort du chanteur…

Lucie Bras

— 

L'actrice Laura Smet à Deauville (Calvados) en septembre 2015.
L'actrice Laura Smet à Deauville (Calvados) en septembre 2015. — Lionel Cironneau/AP/SIPA

C’est un courrier qui aurait déclenché la guerre entre les deux clans. L’émission Sept à Huit a diffusé ce dimanche la lettre adressée par Laura Smet à Laeticia Hallyday à propos de l’héritage de Johnny.

>> A lire aussi : Héritage de Johnny Hallyday. Jean Reno dément soutenir Laeticia (mais la soutient)

La lettre a été envoyée en recommandé, le 31 janvier, au domicile de Laeticia à Marnes-la-Coquette. La fille du chanteur, sans nouvelles de sa belle-mère depuis les obsèques à Paris, puis à Saint-Barthélémy, veut rétablir le dialogue concernant l’héritage du chanteur.

« Chère Laeticia, voilà près de deux mois que papa est parti et il nous faut avancer dans le règlement de sa succession », commence Laura Smet. « En plein accord avec David, nous voudrions signer dès que possible l’acte (…) qui fixe les qualités héréditaires. Merci d’avance », conclut-elle.

Ecouter « sous 48 heures » le dernier album de leur père

Le lendemain, Laeticia fait part de sa réponse par la voix de son notaire : c’est à ce moment-là que les enfants de Johnny, Laura Smet et David Hallyday, apprennent qu’ils ont été déshérités par leur père au profit de la veuve. Immédiatement, les deux aînés du chanteur demandent à Laeticia de pouvoir écouter « sous 48 heures » le dernier album de leur père, enregistré quelques semaines avant sa mort. Ils réclament un droit de regard.

Réponse ferme de la veuve. « C’est avec beaucoup de surprise que j’accuse réception de votre lettre (…). Cette requête (…) prend le ton d’une mise en demeure. Je n’entends pas accéder à cette injonction qui n’est pas fondée. L’intégralité des droits d’auteur et d’artiste-interprète de mon époux m’a été dévolue au terme de ses dernières volontés », écrit Laeticia Hallyday.

>> Pourquoi, comme le clan Hallyday, beaucoup de familles se déchirent à l’ouverture du testament

Une longue bataille judiciaire à venir

Le 12 février, les deux premiers enfants du chanteur contestent cette décision en assignant Laeticia Hallyday devant le tribunal. C’est le début d’une longue bataille judiciaire pour ces deux clans qui s’affrontent. Les deux aînés ont également déposé une assignation devant la justice française pour contester les modalités de succession de leur père, rédigées en Californie.

Ils estiment que son testament les « déshérite », ce qui est impossible en droit français, et demandent « que la succession soit soumise aux règles de dévolution légales » en France, selon des sources proches du dossier. Aucune date n’a pour l’instant été fixée pour l’examen de ce volet de l’affaire, qui pourrait prendre des mois, voire des années.