VIDEO. Héritage: En 2011, Johnny Hallyday aurait promis de léguer de l'argent à Laura et David

PEOPLE Dimanche, « Sept à Huit » sur TF1 a révélé le contenu d’un premier testament que le chanteur aurait signé six ans avant sa mort…

F.R.

— 

Laura Smet et David Hallyday aux NRJ Music Awards, en janvier 2010.
Laura Smet et David Hallyday aux NRJ Music Awards, en janvier 2010. — LORENVU-TV/NMA10/SIPA

Nouveau rebondissement dans l’affaire du testament de Johnny Hallyday. Un reportage de Sept à Huit​​ diffusé dimanche sur TF1 a révélé qu’un premier testament aurait été rédigé en 2011 par un notaire en Suisse et signé par la star qui aurait souhaité léguer uniquement de l’argent à Laura et David, ses deux aînés. « Jean-Philippe Smet dispose qu’en cas de décès les compen­sa­tions des parts réser­va­taires de ses enfants seront exclu­si­ve­ment d’ordre moné­taire », stipulerait le document.

Une volonté qui ne figure pas dans le testament le plus récent, signé en 2014, et dans lequel Johnny Hallyday annonce qu’il « ne lègue volon­tai­re­ment rien à [s] es enfants David Smet et Laura Smet, à qui [il a] déjà fait des dona­tions dans le passé. » Une disposition qui a poussé les deux enfants les plus âgés à saisir la justice pour obtenir une part d’héritage ainsi qu’un droit de regard sur l’œuvre posthume de leur père – la sortie d’un album studio est en suspens

Une audience jeudi au tribunal de Nanterre

Sept à Huit a également rendu publique une lettre que Laura Smet a adressée à Laeticia Hallyday. « Chère Laeticia, voilà près de deux mois que papa est parti et il nous faut avancer dans le règlement de sa succession. En plein accord avec David, nous voudrions signer dès que possible l’acte (…) qui fixe les qualités héréditaires », a-t-elle écrit. Ce à quoi la veuve du rockeur aurait répondu qu’elle n’entendait pas « accéder à cette injonction qui n’est pas fondée. L’intégralité des droits d’auteur et d’artiste-interprète de mon époux m’a été dévolue au terme de ses dernières volontés. »

Une première audience pour geler la succession de Johnny Hallyday aura lieu ce jeudi au tribunal de Nanterre. Laeticia Hallyday n’y assistera pas : elle est contrainte par les services d’immigrations américains de rester sur le sol des Etats-Unis jusqu’au 15 juin pour ne pas perdre son statut de résidente.