Moby a raté les funérailles de sa mère

ALCOOLISME Moby avait la gueule de bois…

20 Minutes avec agences

— 

L'artiste américain Moby à Los Angeles
L'artiste américain Moby à Los Angeles — WENN

Moby a déjà détaillé sa dépendance à l’alcool dans ses mémoires, Porcelain, sortis en 2016, mais il vient de faire une nouvelle révélation au NME. Il ne s’est pas rendu aux funérailles de sa mère car il n’était tout simplement pas en état.

Lors de l’entretien avec le magazine, le DJ et producteur devait dévoiler le titre qu’il souhaiterait qu’on passe à ses funérailles et il a choisi Morning Has Broken de Cat Stevens pour une raison bien particulière.

>> A lire aussi : Moby: «La technologie possède une face très sombre»

Sobriété

« C’est la chanson que ma maman a eue pour ses funérailles. J’avais une trop grosse gueule de bois et je n’y suis pas allé, donc ce serait comme une reconnaissance de ça. Je suis sobre maintenant. C’est clairement un signe que quelque chose ne tourne pas rond quand vous dormez encore alors qu’il y a les funérailles de votre mère », a-t-il révélé au NME.

La mère de Moby est décédée en 1998, un an avant la sortie de l’album Play qui l’a fait connaître dans le monde entier.