Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
ELYSEEPour Julie Gayet, «la fonction de première dame est sexiste»

Pour Julie Gayet, «la fonction de première dame est sexiste»

ELYSEE
L’actrice est revenue sur un quinquennat « d’une violence folle »….
Julie Gayet à Cannes le 17 mai 2017.
Julie Gayet à Cannes le 17 mai 2017. - NIVIERE/VILLARD/SIPA
V. J.

V. J.

Ils ne se cachent plus. Depuis l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence, on voit de plus en plus François Hollande​ et Julie Gayet s’afficher ensemble publiquement. Elle commence même à parler de lui, et de leur vie d’avant, à l’Elysée. Alors qu’elle présentait deux films, L’insulte et Visages, villages, aux derniers Oscars en tant productrice, l’actrice s’est confiée à Paris Match sur un quinquennat « d’une violence folle » : « A aucun moment il n’y a eu de répit. J’essayais de redonner de l’énergie au président, de prendre soin de lui, d’être à l’écoute ».

Julie Gayet explique par exemple être toujours restée dans les appartements privés du président, au premier étage du palais de l’Elysée, et n’être jamais descendu dans l’antre du pouvoir : « Je n’y ai jamais mis un pied. Même dans la salle de projection de films. Je ne suis jamais allée à une cérémonie. J’ai refusé les dîners officiels ».

« On ne touche pas de salaire »

Il faut dire que Julie Gayet a une idée précise du statut de première dame : « On élit une personne pas un couple. La fonction de première dame est sexiste. C’est un job qui oblige à arrêter son métier. Et en plus on ne touche pas de salaire ».

Le couple a également choisi de ne pas officialiser leur relation, pour que « chacun puisse continuer à travailler sans que l’attention soit détournée » : « J’ai fait en sorte qu’il y ait une séparation très forte entre moi, notre histoire et son travail ». Mais tout ça est maintenant derrière eux, ils peuvent organiser tous les dîners qu’ils veulent. Et là, « c’est lui qui prend tout en main, il cuisine très bien », s’amuse la comédienne.

Sujets liés