Booba versus Laurent Gerra, le clash improbable du jour

KAMOULOX Depuis plusieurs semaines, l'humoriste se paie les artistes en Une des «Inrocks»...

V. J.

— 

Booba sur le plateau du Grand Journal, lors du 67ème festival de Cannes.
Booba sur le plateau du Grand Journal, lors du 67ème festival de Cannes. — SYSPEO

Laurent Gerra ​a un nouveau hobby. Si vous le suivez sur Twitter, vous avez dû voir l’humoriste parodier les dernières couvertures de l’hebdomadaire Les Inrockuptibles. « Moi aussi je peux faire la couverture des Inrocks si je mets un bonnet ?, demande-t-il, un bonnet sur la tête, l’air grimaçant, en référence à la Une sur Orelsan. Pour Eddy De Pretto, c’est plutôt « l’imper de Columbo, les chaussettes de Björn Borg et la coiffure d’Agnès Varda ».

>> A lire aussi : Akhenaton tâcle Laurent Gerra

Mais l’un des artistes parodiés n’a pas apprécié la plaisanterie. « Et si je mets une casquette et un survêt’, je peux la faire la couverture des Inrocks ? », avait posté Laurent Gerra pour la couverture des Inrocks sur « King Booba ». Or, le rappeur a tenu à lui répondre sur Instagram : « Même en costar tu la feras pas, ni celle de GQ. Faut avoir du talent pour ça, une vraie carrière, du style, pas de préjugés et ne pas boire de Villageoise. D’ailleurs qui es-tu ? » Boom ! Un drôle de clash… ou un clash drôle.