VIDEO. Mick Jagger se sent un peu seul sans David Bowie et Prince

AMITIE Le rocker septuagénaire a vu beaucoup de ses amis partir ces dernières années…

20 Minutes avec agences

— 

La rock star Mick Jagger
La rock star Mick Jagger — WENN

Si Mick Jagger tient une forme insolente pour ses 74 ans, ces deux dernières années, il a été contraint de voir partir de grands noms de la musique dont certains étaient de proches amis. Chuck Berry, Fats Domino, Leonard Cohen, Tom Petty et George Michael s’en sont allés, mais c’est la disparition de David Bowie et de Prince en 2016 qui a le plus affecté la rock star.

Great to be back in Munich! #EnglischerGarten #StonesNoFilter

A post shared by Mick Jagger (@mickjagger) on

« La mort de David a été un choc pour moi parce que je ne savais même pas qu’il était malade, » a-t-il déclaré lors d’un entretien relayé par le SundayPost. Pour Prince, le choc a été comparable, surtout en raison du jeune âge du musicien.

>> A lire aussi : VIDEO. Keith Richards ne va pas regretter Elton John

Le souvenir des gloires passées

Dans un cas comme dans l’autre, Mick Jagger se sentait proche d’eux et avait gardé un souvenir ému des collaborations passées. Souvenez-vous de son duo avec David Bowie sur Dancing In The Streets, titre enregistré pour lever des fonds pour le Live Aid en 1985.

Quelques années avant, en 1981, les Rolling Stones avaient mis le pied à l’étrier de Prince en lui offrant la première partie sur leur tournée américaine. À l’époque, la tenue et l’attitude androgyne de l’artiste étaient trop avant-gardiste pour le public des Stones et l’accueil avait été mitigé.