#BalanceTonPorc: Tex s'en prend violemment au mouvement qu'il juge «catastrophique»

POLEMIQUE L’ex-animateur des « Z’Amours » de France 2 a donné son avis sur la libéralisation de la parole des femmes…

20 minutes avec agence

— 

L'animateur Tex avait été évincé de France 2 après une blague douteuse sur les femmes battues.
L'animateur Tex avait été évincé de France 2 après une blague douteuse sur les femmes battues. — Capture d'écran C8

Invité de L’interview sans filtre sur Télé Loisirs, Tex, dont la blague douteuse sur les femmes battues avait heurté de nombreux téléspectateurs, a voulu revenir sur l’incident. Il en a profité pour dire tout le mal qu’il pensait du mouvement #BalanceTonPorc.

Une blague douteuse lui vaut son éviction

En décembre dernier, sur C8, dans l’émission C’est que de la télé, sa blague sur les violences faites aux femmes lui avait valu son éviction de France 2. Ce discutable trait d’humour avait scandalisé, jusqu’à la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, qui avait alerté le CSA.

>> A lire aussi : La directrice de France 2 sur l'éviction de Tex: «Il a fait la blague de trop»

L’humoriste a ainsi confié dans cette vidéo publiée ce mercredi, son amertume d’avoir été remercié par son ancien employeur et son sentiment sur le mouvement lancé sur Twitter.

Une vision bien personnelle du mouvement

Selon l’ancien présentateur, « l’histoire de Balance ton porc c’était si vraiment on vous tape, parlez-en, mais ça c’était valable pour, on va dire, 2 %. Et c’est les 98 autres pour cent qui se sont jetés dans la brèche… C’est catastrophique Balance ton porc, et c’est catastrophique dès le départ. »

>> A lire aussi : «Ma main dans ta gueule»: «Charlie Hebdo» soutient Tex après sa blague sur les femmes battues

Il ajoute : « On est tous condamnés, c’est une espèce de civilisation anti-mecs terrible, c’est un truc incroyable, au lieu d’éteindre le feu, on a mis comme cause nationale le fait de défendre les femmes. J’ai pas l’impression qu’on les ait pas défendues depuis des années, moi j’ai toujours défendu les femmes depuis des années ! »