Robbie Williams se confie sur «la maladie dans sa tête qui veut le tuer»

DEMONS La star britannique a évoqué sa maladie mentale dans une interview accordée au « Sun »…

Anne Demoulin

— 

Le chanteur Robbie Williams
Le chanteur Robbie Williams — WENN

Drogues, alcool, anxiété, poids et trac. Le chanteur britannique Robbie Williams se bat contre ses démons. Dans une interview accordée au tabloïd britannique The Sun, il évoque le mal qui le ronge. «  J'ai une maladie qui veut me tuer et c'est dans ma tête, donc je dois me prémunir contre ça », explique-t-il. D’après l’artiste, cette maladie le poursuit depuis qu’il a 19 ans.

« Parfois, ça me submerge et parfois c’est un outil dont j’ai besoin pour monter sur scène. Parfois, je vis dans la félicité et c’est merveilleux », détaille-t-il. Cette maladie mentale l’a conduit « tellement de fois » au bord du suicide, « j’ai tendance à tout saboter », confie-t-il encore.

« À 43 ans, je ne suis plus invincible »

Robbie Williams a passé sept jours en soins intensifs en septembre dernier, après que des médecins ont découvert des anomalies dans son cerveau qui « ressemblaient à du sang ». Suite au diagnostic établi à Londres en urgence, il est rentré, contraint et forcé, à Los Angeles pour deux mois.

« Je n’ai pas annulé de concerts pour cause de maladie depuis 1998 alors si je le fais c’est que je n’ai vraiment pas le choix », a tenu à préciser l’artiste, contraint d’annuler les dates russes de sa tournée Heavy Entertainment Show.

Le chanteur est également revenu sur le décès de son ami, George Michael, le 26 décembre 2016 à 53 ans. « Nos parcours ont été similaires et il me manque, j’aurais aimé qu’il soit là. » « J’ai peur », confesse-t-il. « À 43 ans, je ne suis plus invincible. Donc à partir de maintenant, je vais me soigner beaucoup plus », explique l’artiste. Et pour prendre soin de lui, Robbie Williams, père de deux enfants, Theodora et Charlton, s’est mis au pilates et au yoga et est devenu vegan.