Lisa Marie Presley accuse son ancien gestionnaire d’avoir dilapidé sa fortune

PROCES Lui l’accuse de dépenser sans compter…

20 Minutes avec agences

— 

La fille du King, Lisa Marie Presley, à Las Vegas
La fille du King, Lisa Marie Presley, à Las Vegas — WENN

Lisa Marie Presley est sur la paille et accuse son ancien gestionnaire, Barry Siegel, d’en être responsable. Dans la plainte qu’elle a déposée et relayée par The Blast, elle affirme que sa fortune est passée de 100 millions de dollars (un peu plus de 81 millions d’euros) à… 14.000 dollars (environ 11.300 euros). Sans compter les 500.000 dollars d’impayés sur sa carte de crédit.

Happy Birthday dad

A post shared by Lisa Marie Presley (@lisa_mariepresley) on

La fille d’Elvis Presley assure que son ancien gestionnaire a fait de mauvais placements pour servir ses propres intérêts et non les siens. Elle l’accuse d’avoir « vendu 85 % de sa participation dans Elvis Presley Enterprises » pour lui permettre de se rapprocher d’un « investisseur célèbre ».

>> A lire aussi : Lisa Marie Presley va devoir payer les frais d’avocat de son mari

La contre-attaque

De son côté, Barry Siegel a rétorqué avec sa propre plainte dans laquelle il estime que Lisa Marie Presley dépense son argent de façon inconsidérée. « Il est clair que Lisa Marie traverse une période difficile et cherche à blâmer les autres au lieu de prendre ses propres responsabilités pour ce qu’elle a fait », a-t-il confié à The Blast.

Dans la plainte déposée par la société de Barry Siegel, Providence Financial Management, on peut lire : « Malheureusement, depuis qu’elle a hérité de la succession de son père en 1993, elle l’a dilapidée par deux fois. La première fois, elle a été sauvée de l’insolvabilité par un contrat qu’elle accuse aujourd’hui d’être frauduleux et de servir d’autres intérêts ». Barry Siegel, via sa société, réclame 800.000 dollars de dommages.