Bernard Tapie: Traité pour un cancer, l’homme d’affaires confie «y croire comme un fou»

PEOPLE Après quatre mois de chimiothérapie et une lourde opération, Bernard Tapie s’est confié vendredi sur l’antenne de BFMTV…

C.P.

— 

Bernard Tapie sur France 2, le 19 novembre 2017.
Bernard Tapie sur France 2, le 19 novembre 2017. — France 2

Prudent mais plus déterminé que jamais. Interrogé vendredi soir par téléphone par Ruth Elkrief, sur BFMTV, l’homme d’affaires Bernard Tapie a longuement évoqué sa bataille contre la maladie.

Ni trop optimiste, ni trop pessimiste

Après quatre mois de chimiothérapie et une lourde opération pour traiter son cancer de l’estomac, la victoire est encore loin d’acquise : « Je ne suis pas trop optimiste parce que j’ai appris que les médecins souhaitent me refaire de la chimio mais je ne suis pas trop pessimiste non plus, parce que ça arrive souvent qu’une opération n’élimine pas la totalité des tumeurs. Donc je suis dans une phase d’incertitudes […] mais j’y crois comme un fou et je suis certain que dans quelques mois, ce ne sera que des mauvais souvenirs », a confié Bernard Tapie.

>> A lire aussi : VIDEO. Atteint d’un cancer, Bernard Tapie est «très amaigri» selon Jacques Séguéla

Nanar a reconnu être « dans une séquence un peu plus difficile que les autres » et avoir « des difficultés à reprendre la vie normale » mais il reste philopsophe : « L’avenir, on le connaîtra à l’issue des examens qui vont être faits pour savoir si les tumeurs cancéreuses retirées n’ont pas donné de petits bébés qui iraient un peu partout ».

L’homme d’affaires s’est dit par ailleurs « touché par tous les messages incroyables » qu’il reçoit « chaque jour ». « On tient si moralement on remet les choses à leur place. C’est une sale épreuve, elle est difficile à vivre mais elle est encore plus difficile à vivre si on l’a voit plus sombre qu’elle n’est », a-t-il poursuivi.