Lena Dunham raconte la fin de sa relation avec Jack Antonoff

RUPTURE L'état de santé de l'actrice et réalisatrice n'a rien arrangé...

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice et réalisatrice Lena Dunham et son ex, le musicien Jack Antonoff
L'actrice et réalisatrice Lena Dunham et son ex, le musicien Jack Antonoff — WENN

Lena Dunham et Jack Antonoff se sont séparés au mois de janvier, après cinq années de vie commune. Une décision qui a été prise à un moment particulièrement difficile pour la réalisatrice et comédienne, comme elle le révèle dans Vogue. En effet, cette dernière avait décidé de subir une hystérectomie complète, c’est-à-dire une ablation de l’utérus, à seulement 31 ans.

🖤Head down, hearts up🖤 #goldenglobes #timesup #mood2018+

A post shared by Lena Dunham (@lenadunham) on

Ayant toujours été sujette à des douleurs très intenses à cause de son endométriose, elle avait atteint « un nouveau niveau de douleur » entre les mois d’août et de novembre. Finalement, elle s’est rendue à l’hôpital et a refusé de partir « tant qu’ils n’auraient pas stoppé la douleur ou retirer [s] on utérus ».

>> A lire aussi : De nouvelles recommandations pour améliorer le diagnostic et la prise en charge de l'endométriose

Une prise de distance compliquée

Quand bien même leur relation tirait sur sa fin, Lena Dunham n’a rien à reprocher à Jack Antonoff concernant cet épisode, même si la séparation reste rude. « Mon beau partenaire, qui m’a vu traverser tellement de douleur avec compassion et attention, doit s’éloigner pour travailler. Je peux sentir la distance qui nous sépare grandir doucement, depuis que la vie s’est décidée à afficher toute sa complexité. Je suis revêche et distante », a-t-elle déclaré dans Vogue.

hi from the airport on the way to new zealand

A post shared by jack antonoff (@jackantonoff) on

Malgré tout, le souvenir de leur relation aide Lena Dunham à traverser cette épreuve personnelle, même si leur séparation n’a rien à voir avec cette opération. « Il me rappelle encore et encore que je suis toujours une femme et que je suis toujours en vie, » a conclu la réalisatrice.