VIDEO. Héritage de Johnny Hallyday: Sylvie Vartan «consternée» par les «fausses informations» sur son fils

SCANDALE La chanteuse a pris la défense de son fils David Hallyday à la suite des révélations de RTL et du « Point »…

20 Minutes avec AFP

— 

Sylvie Vartan après la cérémonie en hommage à Johnny, à Paris le 9 décembre 2017.
Sylvie Vartan après la cérémonie en hommage à Johnny, à Paris le 9 décembre 2017. — Ludovic Marin/AP/SIPA

Sylvie Vartan est solidaire de l’action de son fils. La chanteuse est sortie de son silence ce vendredi pour dénoncer, dans un communiqué transmis à l’AFP, de « fausses informations » sur une donation dont Johnny Hallyday aurait fait bénéficier leur fils David, exclu avec Laura Smet de la succession de leur père.

 

>> A lire aussi : David prend la défense de sa sœur Laura sur Instagram

« Je suis consternée des fausses informations qui circulent à dessein insinuant que mon fils David aurait été gratifié d’une partie de la maison que nous avions achetée à Paris avec son père il y a plus de 30 ans », dit-elle, affirmant avoir demandé à Johnny, au moment de leur divorce, de donner à leur fils la part qui devait lui revenir à elle.

« La vérité des chiffres seront bientôt établies par la justice »

Des documents produits ce jeudi soir par RTL et Le Point avaient fait état de donations du chanteur à ses deux aînés, Laura et David Smet, ainsi que d’un versement mensuel à sa fille, raison pour laquelle le Taulier les aurait délibérément écartés de son héritage au profit de son épouse, Laeticia Hallyday. « La vérité des montages juridiques et la vérité des chiffres seront bientôt établies par la justice », a écrit de son côté Laura Smet dans un communiqué après ces révélations.

Dans son assignation effectivement déposée en début de semaine devant le TGI de Nanterre, la comédienne a « déjà demandé que cette donation soit rapportée à la succession, comme d’ailleurs l’ensemble des donations faites au conjoint et aux enfants. C’est là la stricte application de la loi française », ajoute le communiqué. La bataille ne fait que commencer.