Alice Cooper ne pensait pas atteindre les 70 ans à cause d'un complot

ANNIVERSAIRE Le sort semblait s'acharner contre le rocker Alice Cooper...

20 Minutes avec agences

— 

Le rockeur Alice Cooper
Le rockeur Alice Cooper — WENN

Le rockeur Alice Cooper a fêté ses 70 ans le 4 février, mais il estime qu’il a eu de la chance d’arriver jusque-là ! Et pas seulement parce que sa consommation notoire de drogue et d’alcool aurait pu le détruire il y a bien longtemps (il s’est débarrassé de ses addictions dans les années 80)… Dans un entretien pour Billboard, le musicien légendaire raconte qu’il a cru que son heure avait sonné à deux reprises, ces dernières semaines.

D’abord, le 13 janvier dernier, quand il était à Hawaii au moment où une alerte à l’attaque nucléaire a mis l’île dans un état de panique générale. « Personne n’a envie d’entendre les mots ''imminent'', ''nucléaire'' et ''pas un exercice'' dans la même phrase. Je vois ça et je me dis ''vous rigolez ou quoi'' ? Je vais passer d’un paradis à un autre, mais c’est assez choquant de penser ''dans 18 minutes je serai cuit''. Quand on a appris que c’était une fausse alerte on en a ri mais croyez-moi, c’était terrifiant », a-t-il expliqué au magazine.

>> A lire aussi : VIDEO. Alice Cooper s’est blessé avec l’épée d’Errol Flynn

Toujours debout

Deux semaines plus tard, de retour sur le continent, Alice Cooper a été impliqué dans un accident de voiture à Phoenix. « On s’en est sortis sans une égratignure. Ma voiture ressemblait à une oeuvre d’art après ça, mais du coup j’ai récupéré une Shelby Mustang de 1965 avec l’argent de l’assurance », a-t-il raconté, amusé, avant de conclure : « Je crois que quelqu’un voulait m’empêcher d’arriver jusqu’à 70 ans, mais je suis toujours là ! »

Toujours là et surtout, toujours aussi occupé. Il sera en tournée à partir du 1er mars pour assurer la promotion de son album Paranormal sorti l’année dernière et pendant l’été avec le super-groupe Hollywood Vampires, qu’il a formé avec Johnny Depp et le guitariste d’Aerosmith Joe Perry.