VIDEO. Dakota Johnson raconte l'envers du décor de «50 Nuances plus claires»

MAKING OF Elle revient notamment sur la scène éprouvante où elle était attachée pieds et poings liés à une porte…

20 Minutes avec agences

— 

Dakota Johnson raconte les dessous de
Dakota Johnson raconte les dessous de — WENN

Dakota Johnson en a terminé avec la série des 50 Nuances et le personnage d’Anastasia Steele. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle doit être contente de pouvoir passer ses journées habillée et non pas à moitié nue dans la Red Room. Car en plus de demander beaucoup de préparation, les scènes de sexe de la fameuse série se sont parfois avérées éprouvantes.

« La plus difficile et de loin – je pense dans les trois films – a été la scène du troisième où j’étais attachée pieds et poings liés à la porte, » a-t-elle confié à Marie Claire.

>> A lire aussi : Dakota Johnson et Chris Martin sont venus main dans la main à l'anniversaire d'Ellen DeGeneres

Des recherches approfondies

« J’avais un bâillon sur les yeux. Et c’est un peu choquant, parce que je n’avais pas réalisé que, peu importe la préparation, quand vos sens sont obstrués, vous ne pouvez pas contrôler la façon dont va réagir votre système nerveux, » a continué Dakota Johnson. En effet, il était primordial pour la production de tourner les scènes les plus réalistes possible.

« C’est très complexe et les détails sont très importants. Les règles sont aussi très importantes. On ne voulait pas se lancer dans un tel film sans avoir fait des recherches approfondies. Pour vraiment honorer la communauté BDSM, il fallait faire les choses bien. »