VIDEO. Taylor Swift ne sera pas poursuivie pour plagiat

ABANDON Le juge n’a pas voulu suivre les plaignants…

20 Minutes avec agences

— 

Taylor Swift : haters gonna hate !
Taylor Swift : haters gonna hate ! — WENN

Taylor Swift est pour l’instant sortie d’affaire. Le juge californien, en charge d’examiner la plainte de deux auteurs qui accusaient la chanteuse d’avoir plagié un de leur titre dans son tube de 2014 Shake It Off, a considéré que leurs preuves n’étaient pas suffisantes pour aller jusqu’au procès. Il a donc classé le dossier sans suite, comme le rapporte le NME.

Sean Hall et Nathan Butler considéraient que le refrain était pompé sur les paroles de leur titre Playas Gon’Play sorti en 2001 et interprété par le girlsband 3LW. Ils avaient écrit dans les paroles de leur chanson : « Playas, they gonna play/And haters, they gonna hate. »

Ce qu’on retrouve dans le titre de Taylor Swift : « Cause the players gonna play, play, play, play, play/And haters gonna hate, hate, hate, hate, hate. »

>> A lire aussi : Quincy Jones critique Taylor Swift

Pas assez de matière

« Players gonna play » et « Haters gonna hate » sont deux expressions du langage courant en anglais. Si le juge considère qu’il ne peut y avoir plagiat de la part de Taylor Swift, il a tout de même donné une seconde chance aux deux auteurs. Le juge leur a donné le droit de reformuler leur plainte si tant est qu’ils y apportent quelque chose d’un peu plus substantiel.

Waiting for #reputation like...

A post shared by Taylor Swift (@taylorswift) on