VIDEO. Salma Hayek regrette de ne pas avoir dénoncé Harvey Weinstein avant

HARCELEMENT Elle aurait aimé témoigné dans le premier article du «New York Times»…

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Salma Hayek
L'actrice Salma Hayek — WENN

En décembre, l’actrice Salma Hayek a écrit une tribune dans le New York Times afin de raconter son expérience avec Harvey Weinstein. Dedans, elle le décrivait comme « un cinéphile passionné, un preneur de risque, un protecteur des talents au cinéma, un père aimant, et un monstre ».

Lors d’une émission avec Oprah Winfrey, et relayée par E! Online, elle a déclaré qu’elle regrettait de ne pas avoir agi plus tôt. « Le New York Times m’a contactée pour faire partie du premier article, et déjà à ce contact j’ai été retournée, j’ai commencé à pleurer, et j’ai fini par ne pas le faire. Je me suis sentie honteuse d’être lâche. J’ai soutenu les femmes pendant deux décennies, mais je ne pouvais pas faire ça. J’ai pensé à ma fille. J’ai pensé à la honte », a-t-elle déclaré.

>> A lire aussi : Antonio Banderas soutient Salma Hayek dans l'affaire Weinstein

Silence pesant

Ensuite, ses sentiments ont changé. « Quand c’est sorti, j’ai eu honte de ne pas avoir parlé », ajoute-t-elle.

Ce n’est que deux mois plus tard, après mûre réflexion, que Salma Hayek a publié son article, dans lequel elle détaillait ce que lui avait fait subir le producteur​ déchu.