La chanteuse France Gall
La chanteuse France Gall — LEHR/SIPA

PEOPLE

Funérailles de France Gall: Babacar regrette de ne pas avoir été invité

Sa dernière rencontre avec France Gall remonte à l’année 2015…

France Gall nous quittait il y a un mois. De nombreux fans et quelques personnalités avaient alors rendu hommage à la chanteuse lors de discrètes funérailles. Du côté des absents, une personne regrette vraiment de ne pas avoir été convié à cet enterrement : Babacar. L’enfant – devenu grand —, qui avait inspiré l'un de ses grands tubes à la chanteuse et un album éponyme en 1987, a confié à un journaliste de M6, sa tristesse de ne pas avoir pu faire ses adieux à France Gall.

>> A lire aussi: «Une part de ma vie s'en va avec toi», la réaction émue de Julien Clerc à l'annonce de la mort de France Gall

« J’aurais aimé être invité par sa famille »

« Ça a été vraiment un choc quand j’ai appris la nouvelle !, explique le jeune homme de 32 ans. Ce qui m’a fait mal, c’est que je n’ai pas pu assister à ses funérailles. J’aurais aimé être invité par sa famille. Mais c’est comme cela. Je pense toujours à elle et je continue de prier pour elle. Son nom est gravé dans ma mémoire. »

Babacar n’avait pas revu France Gall depuis 2015, sur l’île de Ngor, près de Dakar, au Sénégal. « On avait perdu contact, elle était difficile à joindre, je ne pouvais pas facilement accéder à elle. Cela a été très difficile de la retrouver. Et puis enfin, on a pu se voir. Ça a été beaucoup d’émotion, je dois dire, confie-t-il. France s’est arrêtée à 5 mètres de moi, elle m’a fixé pendant un long moment et m’a dit : "j’ai vu ton père en te regardant". Ce souvenir, je l’ai toujours en moi et ce sera pour la vie. Elle m’a dit ce jour-là que tous ses amis voulaient me connaître, qu’elle me rappellerait. Mais sa maladie est revenue. Je n’ai plus eu de nouvelles d’elle. »