Kate Upton accuse le cofondateur de Guess de harcèlement moral et sexuel

HARCELEMENT L'actrice et mannequin a travaillé pour la marque entre 2010 et 2011...

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice et mannequin Kate Upton
L'actrice et mannequin Kate Upton — WENN

L’actrice et mannequin Kate Upton n’est pas rentrée dans les détails, mais ses deux messages, postés sur Twitter puis Instagram, parlent pour elle : la jeune femme accuse Paul Marciano, cofondateur de la marque de vêtements Guess pour laquelle elle a travaillé de 2010 à 2011, de harcèlement sexuel.

« Il est décevant qu’une marque pour femmes aussi emblématique que @GUESS donne toujours du pouvoir à Paul Marciano en tant que directeur artistique #metoo », a écrit Kate Upton, avant de partager une photo de son tweet sur Instagram.

Le « no comment » de Guess

« Il ne devrait pas pouvoir utiliser de son pouvoir dans l’industrie pour harceler des femmes, sexuellement et émotionnellement », a ajouté la top model de 25 ans. Les équipes de communication de Guess n’ont pour le moment pas répondu aux accusations de Kate Upton, alors que la marque fait face à d’autres témoignages accablants

>> A lire aussi : L'ex-femme d'Harvey Weinstein annule son défilé à la Fashion Week de New York

Pour rappel, ce « #metoo » fait référence au mouvement qui, depuis plusieurs mois, permet de dénoncer les mauvais comportements de certains hommes. Et celui de Kate Upton a été posté alors que le site The Blast vient de publier une enquête sur Paul Marciano, qui a cofondé Guess en 1981 et en est le directeur artistique depuis 2015. Le site internet s’attarde notamment sur des accusations d’harcèlement sexuel émanant de plusieurs top model.

Justin Verlander, le mari de Kate Upton, a retweeté le message de son épouse.