Le frère de Julia Roberts revient sur leur brouille passée

FRATERNITE Eric Roberts avoue que ses addictions avaient fait de lui une personne difficile à supporter…

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Julia Roberts
L'actrice Julia Roberts — WENN

L’acteur Eric Roberts s’est longuement confié dans un entretien accordé à Vanity Fair et a évoqué les difficultés familiales qu’il a rencontrées dans les années 90. À l’époque, il a divorcé de sa femme, Kelly Cunningham, la mère de leur fille Emma, aujourd’hui actrice, et ses rapports avec sa sœur Julia Roberts sont devenus très tendus.

« Je ne dirais pas que c’était une brouille. J’étais fou de mes sœurs. Je les aimais, je les adorais. Elles étaient tellement précieuses à mes yeux et nous avons connu des moments où nous étions très proches. Nous étions très protecteurs les uns envers les autres, mais la personne la plus difficile à protéger, c’est vous-même, et surtout vous protéger de vous-même », a-t-il expliqué.

Ingérable

Le comédien se battait alors contre ses addictions à la drogue et à l’alcool. « C’était fatigant d’être à mes côtés : je me plaignais, j’étais incapable de prendre du plaisir. Tout le monde a eu besoin de faire une pause de moi et ça inclut aussi Julia », a-t-il détaillé.

Les rapports entre Eric et Julia Roberts se sont apaisés en 2004, à la naissance des jumeaux de l’actrice, Hazel et Phinneaus. Il est allé les voir à la maternité et cette visite a, de son propre aveu, tout changé. « J’ai immédiatement été submergé par cet amour qu’on ressent en tant que frère et oncle », a-t-il ajouté.