#BalanceTonPorc: «Moi, ça me fatigue», confie Mélanie Thierry

OPINION L’actrice n’a « jamais été soumise à aucune situation irrespectueuse »…

Anne Demoulin

— 

L'actrice Mélanie Thierry à l'avant-première de «La Douleur» le 15 janvier 2018 à Paris.
L'actrice Mélanie Thierry à l'avant-première de «La Douleur» le 15 janvier 2018 à Paris. — Laurent Vu/SIPA

Comme Catherine Deneuve, Mélanie Thierry n’adhère pas au phénomène #Balancetonporc, la vague de dénonciations de harcèlements sexuels, d’agressions sexuelles et de viols déclinée à travers des milliers de témoignages dans les médias et sur les réseaux sociaux. « Moi, ça me fatigue. Je trouve tous ces phénomènes de délation en ce moment vraiment moches. Moi, je n’ai jamais été soumise à aucune situation irrespectueuse », a-t-elle confié à nos confrères du magazine de Paris Match de cette semaine le 25 janvier dans une interview réalisée dans le cadre du film  La Douleur.

Le monde du spectacle divisé sur la question

L’actrice, comme JoeyStarr, a expliqué craindre qu’avec ce hashtag l’ambiance soit « comme en 39 », face à Léa Salamé dans la matinale de France Inter le 23 novembre dernier. Mathieu Kassovitz est de son côté plus que favorable au mouvement. Invité de Yann Barthès sur le plateau de Quotidien, ce mardi 23 janvier, il a lancé : « Allez-y, balancez les enculés ! Il faut balancer au moment où ça se passe et il ne faut pas avoir peur de prendre les gens à témoin. » Avant de poursuivre : « Ne laissez pas les gens faire ça. »